Xiaomi se vante de sa bonne santé avec un parfait sens du timing

 

Xiaomi vient de publier ses beaux résultats financiers sur les trois premiers mois de 2019. Cela intervient au moment même où Huawei fait face à de sérieux problèmes avec le gouvernement américain qui a demandé à Google de lui retirer sa licence Android.

Est-ce vraiment un hasard du calendrier ? Oui, sans doute, mais il faut avouer que la coïncidence est assez particulière pour être soulignée. Xiaomi vient de publier ses résultats financiers du premier trimestre 2019 pour l’ensemble de ses activités. L’occasion d’apprendre que le chiffre d’affaires de l’entreprise a progressé de 27,2 % par rapport à la même période de l’année dernière pour atteindre les 43,8 milliards de yuans (5,3 milliards d’euros environ).

Tout va bien en somme, notamment avec un bénéfice net qui s’élève à 3,2 milliards de yuans (414 millions d’euros environ). Or, c’est surtout le timing de cette annonce qui retient l’attention. Car Xiaomi affiche sa bonne santé juste après que Huawei a été sanctionné par le gouvernement américain, perdant ainsi sa licence Android accordée par Google.

Xiaomi rit, Huawei souffre

D’autres entreprises américaines ont également été obligées de mettre un terme à leur collaboration avec Huawei et le décret de Washington s’applique même à des firmes étrangères dans certains cas. Pour tout savoir sur cette affaire, nous vous avons concocté un dossier complet où nous répondons à toutes vos questions.

Xiaomi montre ainsi sa belle croissance pile quand Huawei voit son futur fortement menacé alors que le groupe se portait extrêmement bien jusqu’ici.

Notons que Lei Jun, le patron de Xiaomi, se félicite de la stratégie mise en place par son entreprise axée à la fois sur les smartphones et sur l’Internet des objets propulsé par l’intelligence artificielle (AIoT).

MàJ 15h : C’est au tour de Huawei France de réagir à la décision du gouvernement américain, dans un communiqué identique à celui de la division allemande : Huawei a contribué de façon importante au…
Lire la suite

Les derniers articles