On pourrait très vite dire au revoir aux encoches ! Certaines marques comme Xiaomi ont déjà annoncé avoir réussi à cacher l’appareil photo frontal sous l’écran pour qu’il soit invisible. Aujourd’hui le constructeur explique comment il a accompli cette prouesse technologique.

On approche de plus en plus de l’avènement des smartphones avec écran presque totalement borderless, avec l’appareil photo frontal caché sous celui-ci. Entre Xiaomi et Oppo, ce sont les firmes chinoises qui tiennent la corde pour cette technologie.

Mais alors, comment ont-ils réussi ? Wang Xiang, vice-président de Xiaomi, a dévoilé sur Twitter les premières explications.

Un écran en partie transparent

Pour que l’appareil photo fonctionne, il faut au smartphone un écran qui puisse être transparent au niveau du capteur. Ainsi, lorsque la caméra est enclenchée, la partie haute de l’écran s’éteint, pour laisser le capteur récupérer de la lumière. Ce même écran fait alors office de dernière lentille pour l’appareil photo frontal. C’est cette technologie que Xiaomi a développée et que l’entreprise tient à mettre en avant.

Ici, l’écran OLED n’est pas entièrement transparent, mais uniquement sur une petite surface. De plus, si celui-ci est éteint, le capteur reste totalement invisible ce qui permet de garder cet aspect zéro encoche qui reste l’objectif de design de la majorité des constructeurs.

Cet écran partiellement transparent permet de laisser passer presque toute la lumière ambiante pour prendre des photos, contrairement à une dalle OLED classique qui n’en laisse passer que très peu.

On espère avoir ce genre d’écran sur un smartphone grand public d’ici la fin de l’année, en attendant, nous restons à l’affût de toute nouvelle information sur cette technologie qui pourrait bouleverser définitivement les designs de smartphones. Notons d’ailleurs qu’il sera aussi intéressant de voir si cette innovation impacte la qualité de l’écran. Enfin, du côté d’Oppo, le constructeur n’a pas encore détaillé la technologie utilisée.

Oppo, Xiaomi : finies les encoches, voici la première caméra sous l’écran