MG Motor veut reconquérir le cœur des Français avec un SUV électrique familial et urbain

Du roadster au SUV électrique

 

Autrefois célèbre pour ses cabriolets sportifs et autres roadsters, la marque britannique MG Motor, depuis propriété du géant chinois SAIC, fait son retour sur le sol français au travers d’un SUV électrique familial et urbain.

Voilà plus de quinze ans que le fabricant d’outre-Manche MG Motor n’avait pas tenté la moindre incursion commerciale sur le marché français, lui qui a quitté les terres européennes en 2005 après avoir fait faillite. Mais de l’eau a depuis coulé sous les ponts, et la marque britannique s’est octroyée un second souffle en passant sous le giron de SAIC, l’un des plus importants constructeurs automobiles chinois.

Sous la barre des 30 000 euros

Connue et reconnue pour ses voitures sportives et autres roadsters au cours du 20e siècle, la société fondée en 1924 a décidé de revenir sur le devant de la scène tricolore au travers d’un SUV électrique familial dédié à la ville. Autrement dit, le groupe sort de sa zone de confort en jouant la carte du Sport Utility Vehicle, segment très en vogue au sein de l’Hexagone.

ZS EV, du nom de l’automobile, a d’ailleurs le droit à son propre configurateur en ligne. L’occasion de découvrir ses finitions, au nombre de deux, et leur prix respectif : la version Confort s’équipe ainsi de jantes alliages de seize pouces, d’un écran tactile de huit pouces avec GPS intégré et connexion au téléphone, et d’un régulateur de vitesse adaptatif. Le tout pour 29 990 euros, hors bonus écologique de 6000 euros.

Plus de 250 km d’autonomie

La variante Luxe — 2000 euros plus chère — jouit quant à elle d’un toit ouvrant panoramique, de sièges en polyuréthane chauffants, de jantes en alliage 17 pouces et d’une surveillance d’angle mort (BSM). Pour la somme, donc, de 31 990 euros, toujours sans l’aide financière accordée par l’État. Le coloris Dover White est disponible en série, lorsque les teintures Regal Blue, Diamond Red, Aqua Cyan et Pebble Black coûtent la somme de 650 euros.

Cette automobile électrifiée dispose d’une fiche technique somme toute classique pour un véhicule urbain : son autonomie de 263 kilomètres (cycle WLTP) offerte par une batterie de 44,5 kWh la cantonne en effet à des courtes et moyennes distances, lorsque son moteur de 143 chevaux, pour un couple de 353 Nm, lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 8,2 secondes. Sa vitesse de pointe tutoie quant à elle les 140 km/h.

Les derniers articles