Mercedes EQA : son nouveau SUV électrique se dévoile un peu plus avant Genève

Mercedes compte sur sa petite étoile pour rencontrer un succès électrique

 

Actuellement en phase de tests hivernaux en Suède, le second SUV électrique de Mercedes, l’EQA, fera l’objet d’une présentation plus poussée au salon automobile de Genève.

Mercedes s’apprête à lancer sa seconde offensive en matière de mobilité électrique. Après un premier SUV répondant au nom d’EQC, qui n’était autre que la version électrique du modèle GLC, la marque à l’étoile profitera du salon automobile de Genève (du 5 au 15 mars pour le grand public) pour dévoiler un autre Sport utility vehicle, l’EQA.

Tests poussés

Là encore, les équipes de la firme d’outre-Rhin se sont basées sur les lignes esthétiques d’un véhicule thermique tout juste annoncé, le dernier GLA. En termes de design, l’heure ne devrait donc pas être à la surprise, bien que le groupe a préféré camoufler son prototype actuellement en test en Suède.

Le communiqué de presse de la marque nous apprend en effet que son automobile subit des essais hivernaux poussés dans des conditions climatiques difficiles. Un moyen de mettre à l’épreuve le quatre roues et sa batterie, souvent mise à mal lors de températures négatives ou très élevées.

Une fiche technique encore floue

Il aura fallu environ deux ans et demi à la société allemande pour transformer le premier concept EQA, à l’époque introduit au salon automobile de Francfort 2017, en une version presque finale. Cette dernière devrait être officiellement présentée d’ici la fin de l’année 2020, avant d’être assemblée dans l’usine Hambach, en Moselle, où sont déjà fabriquées les Smart électriques.

À l’heure d’écrire ces lignes, presque aucune information n’a fuité au sujet de sa fiche technique. De simples bruits de couloirs tablent sur une autonomie voguant autour des 400 kilomètres, à prendre avec des pincettes, de toute évidence. Rendez-vous à Genève le 3 mars à 8h30 pour découvrir comme il se doit le Mercedes EQA.

Les derniers articles