Kia prépare un prometteur crossover électrique qui se recharge en moins de 20 minutes

Sur le papier, c'est validé

 

Attendu en Europe dans le courant de l’année 2021, le futur crossover électrique de Kia s’appuiera sur une toute nouvelle plateforme modulaire de laquelle résultera une autonomie décente et un temps de recharge ultra rapide.

Un rendu 3D du futur crossover Kia basé sur le concept Imagine // Source : Auto Express

Pour sûr, le secteur automobile gardera un oeil attentif sur les projets de Kia au cours des cinq prochaines années. Car le constructeur sud-coréen a fait des véhicules électrifiés son véritable cheval de bataille au travers de son Plan S, exposé en janvier 2020. Au programme : 25 milliards de dollars d’investissement sur les cinq prochaines années, 11 nouvelles électriques d’ici 2025 et des ventes annuelles d’un million d’exemplaires d’ici 2026.

500 km d’autonomie

Bref, la firme asiatique place ses pions et compte bien montrer de quel bois elle se chauffe en matière de voitures électriques. Outre ses gammes Niro et Soul, le fabricant Kia compte ajouter un nouveau modèle à son catalogue dans le courant de l’année 2021 : un crossover au patronyme encore inconnu, mais dont l’entreprise révèle les premiers contours dans un communiqué de presse officiel.

Un rendu 3D du futur crossover Kia basé sur le concept Imagine // Source : Auto Express

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les consommateurs auront affaire à un modèle haut de gamme. Basé sur une nouvelle plateforme modulaire — la très probable E-GMP — conçue pour sa prochaine génération d’automobiles, le quatre roues bénéficie d’une autonomie de 500 kilomètres, mais aussi et surtout d’une nouvelle technologie de recharge très prometteuse.

Quels objectifs à l’avenir ?

Dans son communiqué, Kia évoque des temps records : moins de 20 minutes pour recharger l’engin sur des bornes ultra rapides. Encore faut-il que le réseau de bornes en propose suffisamment. A l’avenir, les capacités de recharge de ses véhicules électriques atteindront les 400 ou 800V, assure la marque. Pour les plus curieux, la patience sera de mise pour en connaître davantage à son sujet, la société préférant communiquer les informations officielles avec parcimonie.

Kia se veut en revanche plus bavard quant à sa stratégie future, articulée autour d’un modèle électrifié (hybridation légère, hybride rechargeable, électrique) par nouvelle gamme. Ces objectifs semblent en adéquation avec la dynamique actuelle du groupe, dont le premier trimestre 2020 s’est soldé par une augmentation de 75 % des ventes électriques (6811 exemplaires) par rapport au Q1 de l’année dernière.

Les derniers articles