Les télépilotes sont désormais dans l’obligation de passer une formation gratuite sur la plateforme d’AlphaTango, entretenu par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), afin de pouvoir utiliser leurs drones. Les aéronefs de plus de 800 grammes devront aussi être immatriculés, comme le Mavic 2 Pro, le Phantom 3 et le Phantom 4 de DJI.

Depuis le 7 novembre 2018, les télépilotes de plus de 14 ans sont dans l’obligation de passer une formation de pilotage afin de pouvoir utiliser leurs drones de loisirs. Elle est accessible gratuitement sur la plateforme d’AlphaTango et délivre une attestation valable pendant 5 ans à toujours posséder sur soi, sous peine d’être sanctionné par une contravention dès le 26 décembre 2018.

En plus de la formation obligatoire, les drones de plus de plus de 800 grammes devront être enregistrés sur la plateforme citée plus haut ainsi qu’immatriculés de manière visible. Cette précision concerne quelques produits connus du grand public comme le Mavic 2 Pro, le Phantom 3 ou le Phantom 4 de DJI (qui pèsent respectivement 907, 1200 et 1380 grammes). D’ici quelques mois, l’ensemble des aéronefs de loisirs devront être immatriculés à leurs tours, mais numériquement cette fois-ci.

Le sans-faute sinon rien

La formation se déroule en ligne, ou depuis l’application d’AlphaTango dirigée par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Elle se présente sous la forme d’un QCM de vingt questions. Les utilisateurs devront regarder des modules obligatoires et réaliser un sans-faute afin d’obtenir le précieux permis drone. Des tests sont disponibles directement sur la plateforme, afin de permettre aux utilisateurs de s’entraîner. On pourra retrouver des questions comme : « à quelle hauteur maximale puis-je faire voler mon drone ? Ou puis-je le faire voler ? », par exemple.

L’objectif de ce permis est de sensibiliser les utilisateurs à la législation en vigueur et de les responsabiliser face au danger que peuvent représenter les drones. Ils pourront repasser le test autant de fois que nécessaire avant de l’obtenir, et ce, sans débourser un seul euro. A noter que les télépilotes de moins de 14 ans peuvent passer la formation, mais ne recevrons pas d’attestation car seuls, ils ne peuvent pas piloter de drones de plus de 800 grammes. Ils pourront cependant piloter au sein d’une association affiliée à la Fédération Française Aéro Modélisme, ou sous la supervision d’un adulte.

Cette formation obligatoire rentre en vigueur deux ans après la loi sur le renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils. Sachez aussi que Géoportail Drone est une carte interactive pouvant vous indiquer où vous avez le droit d’utiliser votre drone de loisir.

À lire sur FrAndroid : Quels sont les meilleurs drones avec caméra en 2018 ? Notre sélection