L’entreprise italienne Polini a fait sensation à l’occasion du salon EICMA 2018, à Milan : son nouveau vélo de course électrique E-P3 propose en effet une autonomie de 420 kilomètres, bien au-dessus des standards d’aujourd’hui.

Ouvert depuis le 6 novembre 2018, et ce jusqu’au 11 novembre, le salon annuel EICMA organisé à Milan est principalement dédié au secteur des motos. Mais l’évènement réserve également un emplacement aux entreprises spécialisées dans la conception de vélos, parfois électriques. C’est par exemple le cas de Polini, une société italienne à l’origine d’un nouveau produit de ce type, l’E-P3.

Double batterie intégrée

Au premier abord, ce vélo de course électrique n’a rien de transcendant. Son design rejoint sensiblement celui des modèles déjà aperçus sur le marché, sans pour autant révolutionner le genre. Ce qui le différencie vraiment se cache en fait dans le tube supérieur et inférieur de son cadre : une double batterie de 500 Wh (1000 Wh en tout) lui conférant un total de 420 kilomètres d’autonomie, soit l’une des meilleures du marché à l’heure actuelle.

À titre de comparaison, l’e-Legend de Peugeot et l’UMI 250 en forme de bazooka offrent une autonomie de 70 kilomètres, quand les VTT haut de gamme de Turbo Levo atteignent les 150 kilomètres. Le produit de Cowboy, créé par des anciens de Take Eat Easy, ferme la marche avec 50 kilomètres de distance en une seule charge. Autant d’exemples qui mettent en exergue la gargantuesque autonomie de l’E-P3.

Prix et date de sortie encore inconnus

Le communiqué de presse publié par la firme transalpine évoque également la présence de deux versions, l’une pour la course, l’autre pour la montagne. D’un poids de 2,8 kilos, le moteur tutoie les 250W de puissance, et chatouille même les 500W en côte — pour l’édition montagne, donc. Aucune information sur le prix, ni sur la date de commercialisation, n’a en revanche été communiquée.

À lire sur FrAndroid : Comment choisir son vélo électrique en 2018 ?