Aide à l’achat pour un vélo électrique : 4 mois d’attente en raison de son immense succès

 

Mise en place par l’Île-de-France depuis décembre 2019, l’aide à l’achat pour un vélo à assistance électrique a rencontré un immense succès : plus de 55 000 dossiers ont été constitués depuis février 2020. Aujourd’hui, le délai d’attente est estimé à quatre mois.

Vélo Paris

Depuis février, plus de 55 000 dossiers ont été déposés pour profiter de l’aide à l’achat d’un vélo électrique

En décembre 2019, Ile-de-France Mobilités a anticipé la grève des transports contre la réforme des retraites en déployant plus tôt que prévu la fameuse aide à l’achat pour un vélo électrique. L’idée était d’inciter les gens à se tourner vers ce mode de transport alternatif et plus écologique. Après deux mois de contestations sociales, les Franciliens n’ont visiblement pas hésité à jeter leur dévolu dessus, rapporte Le Parisien.

La moitié des dossiers a été traitée

Selon le quotidien français, plus de 55 000 demandes ont été effectuées « entre février et le 21 septembre », précise le Syndicat des Transports de la région. Cette date de démarrage n’est pas anodine, puisqu’elle correspond au dénouement de la grève, à l’issue de laquelle les Franciliens ont visiblement eu un déclic pour changer leurs habitudes de déplacement.

Velobecane Easy

Le Velobecane Easy // Source : Frandroid

Face à l’explosion des demandes, Ile-de-France Mobilités peine à boucler tous les dossiers : à ce jour, la moitié d’entre eux a été validée et un délai de quatre mois est à l’heure actuelle constaté. Si vous souhaitez acquérir un vélo électrique en octobre, attendez-vous donc à recevoir l’aide maximale de 500 euros début 2021. Une information utile et à prendre en compte selon la somme d’argent investie et vos finances respectives.

Quels vélos peuvent en profiter ?

Pour rappel, la prime financière accordée par la région correspond à 50 % maximum du prix d’achat TTC, dans la limite de 500 euros. Si les vélos branchés sont le plus souvent cités dans les médias, sachez que d’autres véhicules peuvent aussi en bénéficier, comme le vélo cargo avec et sans assistance électrique — dans une limite de 500 et 600 euros, respectivement — et le vélo pliant avec ou sans assistance électrique — 500 euros maximum.

Depuis le 12 octobre 2020, le coup de pouce a été étendu à d’autres catégories de cycles : les tandems permettant de circuler avec une personne en situation de handicap, les vélos capables de transporter une autre personne en fauteuil roulant et les dispositifs de troisième roue électrique ou manuelle, aussi nommés handbike.

Depuis le 1er janvier 2020, les règles concernant le bonus écologique ont changé. Si ce dernier est encore d’actualité aujourd’hui, tous les indicateurs indiquent que d’ici quelques années, celui-ci devrait être revu à de maintes…
Lire la suite

Les derniers articles