Les opérateurs français avaient été sommés de mettre en avant des prix incluant également la location de la box et tout autre frais caché. Après avoir rechigné à la tâche, Bouygues Telecom s’est enfin plié à cette demande.

En tant que consommateur, nul doute que vous ayez déjà eu affaire à cela. On arrive en boutique, croise les doigts pour de la fibre optique et la dernière box disponible, et se retrouve avec un ADSL bien pourri et l’équipement poussiéreux du fin fond de l’arrière-boutique.

Bien. L’affaire commence mal, mais au moins a-t-on réussi à avoir le forfait le moins cher. Vient alors la surprise, le tribut mensuel à payer est plus haut que prévu en dépit de la promesse faite par l’encart publicitaire : la location de la box et quelques petits services s’y ajoutent.

Bouygues joue l’honnêteté sur le tard

Cette situation a fort heureusement pris fin grâce à la remontrance de la DGCCRF, mais tous les opérateurs n’ont pas immédiatement suivi cette directive : Orange et Bouygues faisaient de la résistance. Pour ce dernier, c’est terminé : les prix affichés des box sont désormais enfin bien ceux que paieront les abonnés, comme on peut le voir sur son site internet.

À l’image de SFR s’y est plié très vite, Bouygues Telecom rejoint les rangs. Plus besoin de faire des calculs savants pour savoir à quelle sauce nous serons mangés désormais.

Ne reste donc plus qu’à Orange de courber l’échine et intégrer lui aussi tous ses frais annexes dans ses prix affichés. Nul doute que cela ne tardera pas puisqu’il s’agit d’une question légale : l’opérateur historique traîne simplement sa savate, bougon face à l’idée d’être honnête.

À lire sur FrAndroid : Orange, SFR, Free, Bouygues : tous les meilleures offres sur les forfaits Internet ADSL & Fibre