Selon Bouygues Telecom, la fibre FTTH à 10 Gb/s n’a aucun intérêt pour le client

 

Bouygues Telecom ne compte pas se presser pour proposer des offres fibre FTTH à 10 Gb/s. Cela n’apporterait « aucun bénéfice pour le client ».

Alors que nos réseaux mobiles et fixes s’accélèrent de plus en plus, que le déploiement de la fibre optique continue et que la 5G est à nos portes, on entend régulièrement parler des offres FTTH à 10 Gb/s. Dix fois plus rapide donc que les principales offres des fournisseurs d’accès à internet (FAI).

De la fibre à 10 Gb/s, certains en profitent déjà, notamment certains professionnels, mais pour le grand public, c’est encore loin d’être acquis, même si certaines rumeurs laissent penser que la Freebox v7 pourrait atteindre de tels débits. NextInpact s’est donc intéressé au sujet et a interrogé directement les FAI.

Les FAI cherchent encore l’intérêt…

Bouygues a répondu au média spécialisé en indiquant ne pas vouloir se précipiter : « Bouygues Telecom s’intéresse aux évolutions technologiques qui apportent un réel bénéfice pour le client. À ce titre, nous étudions les différentes évolutions possibles de nos offres et leurs impacts, dont notamment ce que pourrait signifier une offre à 10 Gb/s ».

Cela fait écho aux réponses d’Orange, qui résonne sur le même son de cloche, ne voyant aucun cas d’usage pour les utilisateurs. Il est vrai que même avec nos débits actuels, la vitesse des transferts est souvent limitée du côté du serveur plus que du côté de l’utilisateur.

… mais restent attentifs

Pour autant, cela n’empêche pas les FAI d’effectuer des tests en 10 Gb/s. Pas plus tard que cet été, SFR expérimentait son architecture XGS-PON avec un résultat à plus de 8 Gb/s de débit descendant. De son côté, Orange commençait déjà à évoquer ce type de fibre en… 2016.

Quant à la commercialisation de telles offres, il faudra peut-être attendre que l’un des acteurs fasse le premier pas. Les regards se tournent évidemment vers Free qui, on l’espère, aura une belle surprise à mettre sous nos sapins.

Fibre optique : des débits de plusieurs centaines de Gb/s sont possibles selon un professionnel

Les derniers articles