Les processeurs mobiles 64 bits arrivent mais les systèmes d’exploitation ne sont pas encore prêts. Que ce soit pour Microsoft avec Windows 8.1 ou Google avec Android 4.4 KitKat, les tablettes supportant ces jeux d’instructions n’arriveront qu’au début de l’année prochaine.

Intel_bay_Trail

Tantôt annoncé pendant sa grande conférence dédiée aux développeurs, l’IDF, qui s’est tenue à San Francisco en septembre dernier, le processeur mobile Bay Trail d’Intel avait annoncé le support du 64 bits pour Windows 8.1 mais aussi pour Android. Ce serait donc, à quelques heures près, la première puce mobile à supporter cette longueur de jeux d’instructions que l’on retrouve maintenant dans le nouveau SoC d’Apple, l’A7, intégré dans l’iPhone 5S.

De l’utilité du 64 bits dans les tablettes, à sa réelle exploitation, il n’y a qu’un pas. Les entreprises ne semblent en revanche pas encore prêtes à sauter le pas. En effet, nombreuses sont celles qui ont des images systèmes déjà prêtes à être déployées sur les PC. Néanmoins, ces images systèmes s’appuient bien souvent sur une version de Windows optimisée par l’administrateur système qui aura bien souvent fait le choix de l’installer en 64 bits dès le départ. Ce choix est fait en amont pour suivre l’évolution des applications métiers de l’entreprise qui consommeront alors plus de mémoire vive avec les fonctions ajoutées au fil du temps. Ceci n’étant, bien entendu, que l’une des nombreuses explications de ce choix.

Les OS 64 bits pour tablette arriveront pour le premier trimestre 2014

Cependant, les conditions n’ont pas encore été réunies pour lancer les nouveaux produits supportant les OS 64 bits du marché et tout particulièrement pour le système de Microsoft. Ce dernier a fini par indiquer, après l’IDF, que Windows supportera correctement les puces Intel Bay Trail avec les instructions en 64 bits lors de la sortie de Windows 8.1. Depuis la sortie de cette nouvelle mouture du système, en octobre dernier, Microsoft ne semble pas avoir tenu sa promesse. Les dernières tablettes sous Windows 8.1 dotées d’une puce mobile Bay Trail d’Intel n’ont toujours pas droit à Windows 8.1 64 bits et restent alors cantonnées au système 32 bits.

Du côté d’Android, les choses avancent. Si cela n’a pas été confirmé par le fondeur américain, ce dernier devrait proposer d’ici le premier trimestre 2014, une première version d’Android 4.4 KitKat avec le support du 64 bits. Doug Fisher, vice-président et manager en chef de la division logiciel chez Intel a indiqué que le système Android supportant les jeux d’instruction 64 bits permettrait d’étendre l’utilisation de l’OS dans le monde de l’entreprise. Il avance que le système sera alors plus robuste mais aussi permettra d’utiliser plus de mémoire et donc plus d’applications. Intel espère alors multiplier par quatre les ventes de ses puces mobiles pour atteindre les quarante millions de tablettes dès l’année prochaine, qu’elles soient sous Windows 8.1 ou Android.