Officiellement confirmé par son président Richard Yu, le nouveau CPU octo-cœur HiSilicon est fin prêt à être installé dans les terminaux mobiles, du moins dans ceux de la marque pour le moment.

octo-cœur-hisilison-richard-yu-big-little-arm-cortex-a7-a15-a53-a57-cpu-soc

Pour ne pas vous mentir, l’emploi du terme octo-cœur est un peu surfait, puisqu’il s’agit en réalité d’une architecture big.LITTLE montée sur un ARM Cortex-A7 et un ARM Cortex-A15. Il y a donc effectivement huit cœurs, mais ils sont scindés en deux processeurs de quatre cœurs chacun, d’où le terme « big.LITTLE ». Pour rappeler en quoi consiste big.LITTLE, la partie Cortex-A15 s’occupera des tâches gourmandes en ressources, là où le Cortex-A7 se chargera des tâches moins gourmandes en ressource, et donc réduira grandement l’impact en consommation énergétique.

Bien qu’il reste très proche au K3V3 gravé en 28 nm officialisé en juillet 2013, ce nouveau SoC maison octo-cœur HiSilicon (4+4) vient se démarquer par une compatibilité LTE Multi-Mode. De manière plus explicite, il sera compatible les réseaux mobiles GSM, WCDMA, TDS, TD-LTE, FDD-LTE. À côté de cela, Huawei rapporte également être en train d’élaborer une seconde architecture 64 bits big.LITTLE. Fini le couple A15/A7, cette dernière bondira sur la nouvelle génération d’ARM Cortex-A50 avec les Cortex-A57 et Cortex-53 aux commandes.

octo-cœur-hisilison-richard-yu-big-little-arm-cortex-a7-a15-a53-a57-cpu-soc-0

Richard Yu a également confirmé que ces deux SoC seront dévoilés au MWC dès le mois prochain. Toujours d’après ses propos, le premier SoC arrivera au premier semestre dans les terminaux mobiles de la marque, tandis que le second sera finalisé dans le courant de l’année.