L’un des appareils les plus attendus de ce Mobile World Congress est officiel. Impossible d’échapper à la conférence Samsung, l’une des plus prisées de l’événement catalan, puisqu’il est le théâtre de l’officialisation d’un smartphone emblématique de la marque : le Galaxy S5.

SM-G900F_charcoal BLACK_01

Mené en grande pompe, l’Unpacked Event 5 aura été l’occasion de présenter le fer de lance de Samsung côté smartphones. Attendu au tournant, comme tous les ans, mais aussi condensé de technologies aussi bien du côté matériel que logiciel. Le Galaxy S5 est officiel, voyons voir.

Ceux qui attendaient un S5 porteur d’un écran 2K en seront pour leurs frais. Les différentes fuites à son sujet prétendaient y voir l’un des premiers porteurs d’une telle définition d’écran, qui sera pourtant remplacée par de la Full HD 1080p, à l’instar des terminaux 2013, et sur une diagonale de 5,1 pouces. Samsung n’a pas abandonné la technologie Super AMOLED qui fait évidemment partie de sa signature, et l’associe à un processeur Snapdragon 801 quadruple-cœur cadencé à 2,5 GHz et à 2 Go de RAM. Android 4.4 est bien sûr installé sur cet appareil qui ressemble tout de même fortement à un Galaxy S4… avec quelques fonctionnalités supplémentaires tout de même.

SM-G900F_charcoal BLACK_03

Une coque arrière texturée

Le Galaxy S5 sera disponible en quatre coloris : doré, bleu, noir et blanc. Notez que la coque arrière évolue, elle sera désormais texturée et composé de gomme, cela améliore le maintien en main. Il est également plus épais que le Galaxy S4, 8,1 mm contre 7,9 mm.

SM-G900F_charcoal BLACK_04

Une résistance à l’eau et au sable

Du côté hardware, quelques points sont à retenir. D’abord, le Galaxy S5 n’est peut-être pas « Active », mais il est tout de même étanche, puisqu’il dispose d’une certification IP67, soit un peu moins que les derniers appareils Sony, mais ce qui correspond à une immersion totale dans l’eau et à une bonne résistance à la poussière. Il est épais de 8,1 mm (7,9 mm pour le Galaxy S4) et dispose de deux capteurs photo, l’un de 16 mégapixels à l’arrière, l’autre de 2,1 million de points en façade. Et pour le transfert des données, l’USB 3.0 inauguré sur le Galaxy Note 3 sera présent. Notez qu’en termes de connectivités, la 4G de catégorie 4 jusqu’à 150 Mbps est elle aussi de la partie.

SM-G900F_charcoal BLACK_11

Capteur d’empreinte digitale

Le Samsung Galaxy S5 introduit une nouveauté : un capteur d’empreintes digitales. Ce dernier permet de déverrouiller le téléphone, et il permet également de valider des transactions. Un partenariat avec PayPal a justement été annoncé, ce qui devrait donner lieu à des usages de paiement utiles.

SM-G900F_charcoal BLACK_12

Un écran très économe : Ultra Power Saving

L’autonomie fera également partie des chevaux de bataille de Samsung, qui mettra à profit son écran AMOLED. Baptisé « Ultra Power Saving », il permet tout simplement de faire basculer l’écran en noir et blanc, afin d’accéder aux seules fonctionnalités dites essentielles (appels, messagerie, par exemple). Les pixels noirs étant éteints, la batterie ne sera que peu sollicitée ; de quoi sauver quelques fins de journées délicates. Cela rappelle le système des Active Notifications aperçu sur le Moto X de Motorola, lequel affiche ses notifications en blanc sur un écran noir éteint afin de préserver sa batterie.

 

Samsung mise sur la santé et bien-être

L’aspect logiciel est essentiellement occupé par la refonte de l’interface Samsung, désormais beaucoup plus flat. Elle dispose de certaines fonctionnalités intéressantes, comme ce capteur de pulsations cardiaques situé à l’arrière du smartphone : il suffira de poser le doigt dessus pour disposer de fonctionnalités de type S Health (à l’arrière près du capteur arrière). On retrouve également un podomètre ainsi que les capteurs habituels du smartphone afin de proposer une expérience « bien être » (calories dépensés, etc.).

 

Pas de 2K, ni processeur en avance sur les autres

Le Galaxy S5 est probablement un peu moins révolutionnaire en termes techniques que l’on aurait pu l’espérer. Pas de 2K, pas de processeur en avance sur les autres, un design déjà connu… C’est sur quelques fonctions logicielles potentiellement différentiantes que mise la marque coréenne. Elle déclinera son smartphone en versions 16 et 32 Go, comme toujours, néanmoins les prix seront communiqués plus tard, ainsi que les disponibilités. On imagine qu’il sera vendu autour de 700 euros avec une disponibilité entre mars et avril.

SM-G900F_charcoal BLACK_08 SM-G900F_charcoal BLACK_10 SM-G900F_charcoal BLACK_11 SM-G900F_charcoal BLACK_12 SM-G900F_charcoal BLACK_05 SM-G900F_charcoal BLACK_06 SM-G900F_charcoal BLACK_07 SM-G900F_charcoal BLACK_08