Netflix pourra-t-il fouler l’espace numérique français ? Le service de vidéos à la demande est actuellement en pourparlers avec les autorités françaises pour tenter de lancer son service via un opérateur téléphonique à l’automne prochain.

Dans un entretien donné (édition abonné) au journal Le Figaro, la ministre française de la Culture, Aurélie Filippetti ne dit pas non à l’arrivée de Netflix… sans pour autant donner un accord définitif.

netflix1

Après avoir reçu la semaine dernière divers représentants de l’audiovisuel français, Aurélie Filippetti a accueilli hier les émissaires de Netflix. De cette rencontre, la ministre a donné quelques impressions. Elle affirme qu’elle a senti «intéressés par le modèle Français» les représentants de Netflix. «Je ne m’oppose pas à l’arrivée de Netflix chez nous. Il n’est pas question de leur fermer la porte mais de les sensibiliser à l’intérêt pour eux de participer à notre écosystème. » prévient la ministre. En d’autres termes, l’exécutif français veut s’assurer que Netflix saisisse bien la particularité locale du cinéma et de l’audiovisuel français. Dans l’Hexagone, l’État est fortement impliqué dans la production de film au travers d’aides alloués par le Centre National de la Cinématographie à la production et à l’écriture de films : c’est ce que l’on appelle l’exception culturelle française.

Or, c’est précisément ces différents points que Netflix souhaite éclaircir. Selon la ministre Filippetti contactée par l’AFP, «  les représentants de Netflix ont fait part de leurs interrogations sur la fiscalité en France et le décret SMAD (qui réglemente l’investissement dans la création et l’exposition des œuvres françaises, ndlr) ». Plus important encore concerne la question de la localisation du siège de Netflix. Sera-t-il en France ou au Luxembourg (là où se situe le siège européen de l’entreprise) ? Il reste donc encore beaucoup de questions en suspens avant de voir le service de SVOD débarquer en France.

Pour mieux comprendre quels enjeux entourent l’arrivée du service de SVOD dans l’Hexagone, nous avions tenté de faire le point, disponible à la lecture à ce lien.