Après notre test du PlayStation VR, nous avons décidé de jouer au jeu des questions – réponses pour tenter de clarifier la situation. Si vous vous posez des questions sur la réalité virtuelle, sur le PlayStation VR ou même sur le HTC Vive, vous êtes au bon endroit.

sony-playstation-vr-16-sur-25

De quoi ai-je besoin pour jouer avec le PS VR et quel est son prix ?

Le PlayStation VR est vendu pour son lancement à 399,99 euros, et comprend le casque, le processeur, des écouteurs audios ainsi que toutes les prises nécessaires à son bon fonctionnement. Mais il faut une PlayStation 4, actuellement vendue à 299,99 euros et une PlayStation Camera de version 1 ou 2 (seul l’aspect esthétique diffère sur ces deux versions) à 59,99 euros. Enfin, même s’ils ne sont pas indispensables pour pouvoir jouer au PS VR, les PS Move sont un excellent accessoire pour l’expérience immersive. Il faut compter 79,99 euros pour la paire de ces contrôleurs. Si on résume, le tout revient à 836,96 euros contre 949 euros pour le HTC Vive, sans compter l’ordinateur qui va avec.

Avons-nous affaire à une installation prise de tête ?

Le PS VR est la preuve que l’expérience de la réalité virtuelle s’adapte bien à une console. Une installation rapide où Sony a mis tout en œuvre pour simplifier les nombreux branchements entre le processeur, le casque, la PS4, la caméra et l’écran de votre téléviseur si vous souhaitez faire profiter de la vue à vos amis ou jouer en multi. Une fois la première installation faite, il suffit de lancer sa PlayStation 4, régler son casque en trente secondes chrono et choisir son jeu. Pas de configurations et d’installations compliquées comme sur les casques sur PC comme le HTC Vive ou l’Oculus.

sony-playstation-vr-20-sur-25

Peut-on jouer à des jeux non VR et regarder des films avec le PS VR ?

Le PS VR bénéficie d’une fonctionnalité « mode cinématique » qui permet de profiter de contenus 2D comme des jeux non VR et des films, sur un écran géant virtuel simulé par le casque de réalité virtuelle. En gros vous aurez l’impression d’être au cinéma, devant votre série préférée et pourrez tenter certains jeux non VR qui auraient eu le mérite de l’être comme Silent Hills. Enfin, si vous avez eu la bonne idée de ne pas désinstaller la démo P.T…. Et puis, si vous souhaitez pousser le vice, vous pouvez brancher le casque à votre PC ou votre Xbox One.

À noter que la PS Camera, si elle obligatoire lors de la configuration initiale, n’est pas utile pour le mode cinématique.

Est-ce qu’on voit les pixels ?

La qualité de l’image par rapport à l’HTC est basse. Sans se mentir, on a l’impression d’avoir affaire à de la PlayStation 2, surtout quand la direction artistique tente de se rapprocher au plus près de notre réalité. L’aliasing peut même parfois rendre l’expérience difficile. Cependant, la définition étant plus basse, les pixels ne sont pas si visibles. Ils le sont même moins que sur le casque de Vive par moment.

sony-playstation-vr-9-sur-25

Est-ce que ça vaut le coup d’attendre la PS4 Pro ?

Comme la PS4 d’origine ne permet pas avec son processeur de faire tourner les jeux à 60fps avec les graphismes prévus par les développeurs, ces derniers ont été baissés pour permettre de garder une certaine fluidité. Jouer avec une PS4 Pro permettra au contraire de profiter pleinement des effets visuels souhaités avec plus de détails affichés notamment. Il faut savoir que le processeur du PS VR prend en charge la vidéo qui fonctionne avec les signaux normaux en 1080p et 2160p autrement dit la 4K, en format couleur YUV 420 jusqu’à 60 Hz comme avec la PlayStation Pro. Cette dernière sortira le 10 novembre au prix actuel de la PS4, c’est-à-dire 399 euros. Cependant, le résultat avec la PS4 reste satisfaisant, mais si vous n’avez pas de PS4, nous vous conseillons d’investir dans sa nouvelle version améliorée. Sachez toutefois que le prix de la première PS4 va baisser.

A-t-on vraiment l’impression de pénétrer dans un autre monde ?

Oui ! Rappelez-vous des jeux auxquels vous jouiez dans votre enfance. Les graphismes vous ont-ils empêchés de rêver et de vous sentir immergé dans un monde fictif ? N’avez-vous pas traversé les mers avec Link dans Wind Waker ou encore sursauté quand la radio s’est affolée dans la brume épaisse de Silent Hill ? Ce sont les atmosphères créées et les interactions qui nous donnent l’illusion de voyager dans une autre réalité. On ne le répétera jamais assez, de très beaux graphismes ne font un bon jeu. Bien sûr, ils viendront flatter la rétine, mais ce n’est pas ça qui fera d’un titre un bon jeu. Justement les jeux, parlons-en.

sony-playstation-vr-25-sur-25

Quels sont les jeux qui méritent d’être essayés ?

Soyons francs d’entrée de jeu, la ludothèque actuelle du PS VR ne casse pas des briques. Cependant, les expériences sont assez divertissantes et diversifiées pour nous laisser entrevoir de futures killer apps. Le casque de Sony a aussi l’avantage de proposer des jeux ou démos, plutôt, de grandes licences comme Batman et Resident Evil, plutôt prometteuses. Les jeux d’épouvante et d’arcade comme Until Dawn ou même le surprenant jeu de plateforme dans Playroom VR vous feront passer d’agréables moments.

Si j’utilise le casque du PS VR, mes amis peuvent-ils voir ce que je vois ?

Oui, car il est possible de brancher le PS VR à votre téléviseur, grâce à une prise HDMI qui relie l’écran au casque par le biais du processeur. Vos amis pourront donc voir votre partie en même temps grâce à l’écran social en mode miroir !

Peut-on jouer à plusieurs avec le PS VR ?

Oui, car le PS VR est aussi capable d’afficher un écran en mode séparé qui permet de jouer à plusieurs. Attention cependant, il est impossible de connecter plusieurs casques PS VR pour faire du multijoueur. L’un utilise le casque de réalité virtuelle avec ou sans controller, le ou les autres regardent l’écran de votre téléviseur en jouant avec des contrôleurs.

Est-ce que ça rend malade ?

Grande question. C’est assez personnel et dépendra vraiment de vos habitudes en matière de réalité virtuelle, mais aussi vos sensibilités, des conditions dans lesquelles vous jouez. Certains titres sont aussi plus susceptibles de provoquer un malaise, ceux qui demandent beaucoup de mouvement comme Rigs. Mais on est loin des effets que pouvait provoquer le Virtual Boy de Nintendo en 1995…

Quel est le rapport qualité-prix ?

Même au prix réel, cela reste bien en dessous de ce que proposent ses concurrents l’Oculus et le HTC Vive. Alors oui, du point de vue de la qualité de l’image et des matériaux utilisés pour l’objet, on est en dessous de ce que proposent les autres casques cités. Mais il s’agit tout de même d’un premier pas pour Sony convaincant dans la VR sur console de salon. Si vous avez déjà une PS4 et les accessoires demandés, cela peut être un bon investissement pour vivre de nouvelles sensations, en espérant que le constructeur japonais soutienne son produit dans le temps avec de nouveaux jeux.

htc-vive-ps-vr

HTC Vive vs PlayStation VR

On laisse la parole à JB, notre expert vidéo qui a passé du temps aussi bien sur le HTC Vive que sur le PlayStation VR.

« J’ai passé beaucoup de temps avec le HTC Vive et l’expérience du PlayStation VR a été une déception. J’ai l’impression qu’on a fait un pas en avant pour deux pas en arrière… On voit moins les pixels que dans le Vive mais il y a beaucoup d’aliasing dans certains jeux. Le prix est par contre attractif, le lancement bien plus rapide et on peut profiter du mode cinéma. Mais je n’ai pas réussi à apprécier le confort tant vanté du casque : mauvaises finitions des lunettes et du masque, impossibilité de porter correctement un casque audio… Et puis, j’ai trouvé que les interactions sont limitées dans l’expérience et je me suis rapidement senti mal, notamment avec Rigs. Le problème, général avec la réalité virtuelle, ce sont les fils. Je rêve de voir un jour un casque VR sans fils. »

Test du PlayStation VR

À lire sur FrAndroid : Test du PlayStation VR, quand le rêve devient une réalité abordable