C’est la soupe à la grimace chez HTC, qui voit son bénéfice net fondre de 70% en l’espace d’un an (1er trimestre 2012 vs 2011).

Le dernier trimestre 2011 marquait un bouleversement chez HTC, car ses résultats financiers passaient dans le rouge après de longues périodes profitables. Sans réellement proposer de nouveautés au premier trimestre 2012 et avec un marché moins dynamique suite aux fêtes de fin d’année, il était peu probable que la situation s’inverse.

En effet, le taïwanais vient tout juste de publier ses résultats financiers non-audités pour le premier trimestre et les chiffres sont peu reluisants. Entre 2011 et 2012, le bénéfice trimestriel est en chute de 70% passant de 14,83 milliards de dollars taïwanais à seulement 4,464 milliards. Ce chiffre est inférieur aux attentes, car les analystes attendaient en moyenne 4,56 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires suit la même évolution : -34,9% à 67,790 milliards de dollars taïwanais, contre 104,157 milliards un an plus tôt.

HTC ne livre pas d’explication à ce ralentissement, mais il s’explique en grande partie par une concurrence toujours plus féroce avec Apple et Samsung notamment. De plus la période du premier trimestre était avant tout destinée à écouler les stocks, pour laisser place à la nouvelle gamme.

La gamme One présentée au MWC devrait relancer la marque, avec les One X, S et V. La commercialisation venant tout juste de débuter, le deuxième trimestre devrait permettre un rééquilibre. Il n’y a toutefois pas le feu dans la maison HTC, car les perspectives restent toujours positives et la marque a su s’imposer sur ce marché ultra-concurrentiel.