Dans un communiqué laconique, Vine vient d’annoncer la fin de son service de vidéos courtes.

vine-android2

Créé en 2013 par Twitter, le service de micro vidéos annonce sa fermeture. Pas d’inquiétude, il sera quand même possible de consulter pendant encore quelque temps les vidéos postées.

Vine, tué par la faiblesse de Twitter ?

Twitter s’apprête à révéler ses (mauvais) résultats cette nuit, et il pourrait licencier encore une partie de ses salariés comme l’indiquaient aujourd’hui nos confrères de Numerama. On peut donc voir la fermeture de Vine comme une volonté de couper dans les dépenses de Twitter. Mais il ne faut pas oublier pour autant que le réseau était en perte de vitesse.

Vine, étouffé par sa concurrence ?

En effet, depuis quelques mois déjà, les stars de Vine quittaient déjà le réseau, pour rejoindre Instagram ou Snapchat comme le notait le Wall Street Journal. À la question, posée par The Atlantic « Vine est-il en train de mourir ? », nous avons donc malheureusement la réponse.

Une suite incertaine

Le réseau a cependant affirmé que les vidéos seraient encore accessibles et visionnables pour le moment, mais à échoué à fournir plus de renseignements quant au devenir des vidéos.