Flouter les images aux contenus sensibles. C’est la décision prise par Instagram pour créer un environnement sain sur son réseau social.

Préserver à la fois la liberté d’expression et la sensibilité de ses utilisateurs. C’est le dilemme auquel s’est confronté Instagram. Le réseau social dédié aux photos et vidéos a décidé de flouter les images qui pourraient heurter certaines personnes. Par dessus le filtre flou, on pourra lire un message de prévention : « Cette photo contient des images que certaines personnes pourraient juger offensantes ou dérangeantes ».

Il faudra alors taper deux fois sur un bouton pour afficher la publication. Dans un email envoyé à The Verge, Instagram précise qu’il se concentre en priorité sur les posts illustrant de la violence. « Les exemples incluent les groupes de protections des droits des animaux qui partagent du contenu exposant les conditions de test de produits sur des animaux, ou de la maltraitance animale, ou des contenus destinés à éveiller les consciences autour d’une crise humanitaire dans le monde (famine, effets de la guerre sur les populations locales) », écrit l’entreprise.

En effet, dans ces cas-là, les images partagées sont souvent dures à regarder puisqu’elles illustrent la souffrance d’êtres vivants. Cependant, elles ne violent pas non plus la politique de partage du réseau social puisqu’elles ne font pas l’apologie d’un crime ou d’un délit. Ainsi, tous les posts qui étaient supprimés auparavant par les équipes de modération continueront à l’être.

Quant aux contenus sexuellement explicites, Instagram n’a pas encore pris de décision définitive. « Au fil du temps, nous envisagerons la possibilité de déployer ces écrans de prévention à d’autres secteurs », indique le réseau social racheté par Facebook. Celui-ci se réserve donc encore le droit d’attendre un peu avant de choisir s’il faut supprimer ou flouter ce genre de publications. L’objectif mis en avant par la plateforme est toujours de créer un environnement sain pour les utilisateurs.

À lire sur FrAndroid : Instagram devance Snapchat avec la publication d’album photo et vidéo