Plusieurs applications mobiles permettent d’en apprendre plus sur les différents candidats à la présidentielle de 2017. Deux d’entre elles ont retenu notre attention, car elles mettent à contribution la réalité augmentée pour l’une, et la réalité virtuelle pour l’autre.

Le premier tour de l’élection présidentielle approche à grands pas. Comme c’est le cas tous les cinq ans — mais cette année peut-être plus que jamais — la campagne électorale est rythmée par son lot de polémiques, de scandales, de débats, de punchlines et de révélations en tout genre.

Au milieu de tout cela, difficile pour le citoyen de s’y retrouver et de bien comprendre les promesses et enjeux majeurs des différents des candidats. Par ailleurs, la perspective de lire des dizaines de pages pour prendre connaissance d’un programme politique n’a rien de particulièrement alléchant et peut se révéler parfois compliquée.

Pour rendre la campagne un peu plus intéressante aux yeux des électeurs, diverses méthodes existent, visant en général à vulgariser les différentes propositions pour les rendre plus compréhensibles. Mais on peut également faire appel à la technologie. Sur mobile, deux applications ont retenu notre attention, la première propose d’en apprendre plus sur les candidats par le biais de la réalité augmentée. La seconde, quant à elle, propose une expérience en réalité virtuelle.

Interagir avec les affiches de campagne

ExtraPol est une application sur Android et iOS qui permet d’interagir avec les affiches de campagne de l’ensemble des onze candidats — vous en avez sûrement croisé un bon nombre en marchant dans la rue. Ainsi, si vous voulez en savoir plus sur un prétendant à la fonction suprême, vous n’aurez qu’a lancer ExtraPol et flasher l’affiche avec le capteur photo de votre smartphone. 

Lundi 10 avril, ExtraPol proposait de découvrir le nombre d’années cumulées des différents mandats politiques de chaque candidat.

En faisant cela, vous aurez accès à une information sur le candidat en question. Celle-ci se présente sous la forme d’infographie ou de vidéo. Chaque jour une thématique est déclinée pour les onze candidats ce qui incite l’utilisateur a se servir quotidiennement de l’application pour découvrir à chaque fois une nouvelle information. Les sujets sont variés et s’intéressent, entre autres, au nombre de victoires et de défaites des candidats, leurs premiers passages à la télévision, leur profession avant la politique, les recherches Google les plus associées à leur nom ou encore les ventes cumulées de leur dernier livre. 

L’ensemble de toutes ces informations sera publié à partir du 13 avril sur ExtraPol.fr (une par jour). Pratique si pendant une journée vous n’avez pas pu vous servir de l’application mobile. Notez qu’à partir du second tour, les informations livrées ne concerneront plus que les deux finalistes. ExtraPol est un projet lancé par l’agence de datavisualisation Wedodata, en collaboration avec Slate et l’INA. 

 

Visite virtuelle de l’Élysée

Présidentielle 2017 VR est une application sur Android et iOS proposée par France Télévisions. Elle propose de découvrir chaque candidat en interagissant avec son avatar numérique — aux graphismes plus ou moins convaincant — au travers d’une expérience en réalité virtuelle. L’idée est de simuler une rencontre entre l’utilisateur et le politicien pour que le premier comprenne mieux l’idéologie et le programme défendu par le second.

Les candidats devant l’Élysée.

Il est ainsi possible de « converser » avec le candidat en découvrant sa biographie, en regardant des vidéos et en le comparant à ses concurrents. Petit plus appréciable, l’application propose également une visite du Palais de l’Élysée qui permet de découvrir 21 lieux différents, dont le bureau présidentiel ou la salle du conseil.

Elle propose également l’accès à de nombreux contenus politiques : des flux d’infos présidentielles de France Télévisions dans des panneaux holographiques ; une salle de cinéma virtuelle pour les vidéos politiques (live, replays, programmes historiques, archives INA,…) à voir à plusieurs grâce une expérience sociale via Facebook; et une visite virtuelle du Palais de l’Elysée (en tout 21 lieux dont le bureau présidentiel, la salle du conseil, la salle des fêtes, …)

Interagissez avec les candidats.

En plus de France Télévisions, l’INA et l’AFP ont également contribué au projet.

Ces applications ne vous permettront sans doute pas de maîtriser tous les tenants et aboutissants de la campagne présidentielle, mais elles ont le mérite de mettre les réalités augmentée et virtuelle au service des citoyens et de mettre à leur disposition des outils ludiques pour mieux connaître celui ou celle qui dirigera la France pendant les cinq prochaines années.

Pour rappel, le 1er tour se déroulera le 23 avril.