Les abonnements de Tidal aux Etats-Unis ont été revisités du point de vue tarifaire, mais cette augmentation ne semble pour le moment pas toucher les abonnements en Europe.

Tidal

On ne peut pas dire que Tidal, le service de streaming lancé par Jay-Z après qu’il l’a racheté pour la coquette somme de 56 millions de dollars, ait rencontré le succès escompté. Avec une cérémonie de lancement très bling-bling réunissant les plus grosses stars – et plus gros melons – de la planète musicale, Tidal s’est vite attiré les critiques des internautes, notamment sur Twitter. Il faut dire que Tidal ne propose même pas de version gratuite, seulement des abonnements qui donnent finalement un côté très élitiste à la boîte. On ne doute pas qu’il s’agit là d’une stratégie délibérée de la part de Tidal, qui essaie ainsi de se démarquer de ses concurrents directs que sont Spotify Premium ou Qobuz, autres offres de musique en haute qualité.

tidal prix

Et les choses ne risquent pas de s’arranger si la marque augmente les tarifs de ses offres sans en avertir ses utilisateurs. En effet, les prix des abonnements aux États-Unis auraient été revalorisés à hauteur de 30 % et démarrent désormais à 12,99 dollars pour Tidal Premium (Qualité sonore standard, clips haute définition, 30 jours d’essai gratuit au lieu de 9,99 dollars) tandis que Tidal HiFi (Qualité sonore « lossless », clips haute définition, 30 jours d’essai gratuit) coûte maintenant 25,99 dollars (au lieu de 19,99 dollars).

En France, les tarifs n’ont pour le moment pas évolué mais on ne peut que conseiller à ceux qui ont souscrit à l’essai gratuit de bien vérifier le montant de l’abonnement avant de poursuivre, ou non, vers une offre payante.