Le nouveau service de streaming de musique Apple Music est compétitif, notamment sur les prix multi-utilisateurs. En effet, si le prix de base de 9,99 dollars n’est pas révolutionnaire, le fait de facturer seulement 14,99 dollars pour un compte jusqu’à six personnes devrait faire bouger les choses. Spotify prévoit de contrer l’arrivée d’Apple Music avec des offres tarifaires similaires.

Apple Music

Nos confrères américains du site The Verge ont pu s’entretenir avec Jonathan Price, directeur de la communication chez Spotify, suite au lancement d’Apple Music, le nouveau service de streaming musical de la firme à la pomme. Apple Music sera facturé 9,99 dollars par mois pour un seul utilisateur, mais il sera possible d’opter pour un abonnement multi-utilisateur à un tarif fixe de 14,99 dollars. Pour ce prix, il sera possible d’utiliser le compte – en même temps – avec 6 appareils différents. Une offre tarifaire particulièrement intéressante puisqu’à titre de comparaison, en France, Spotify facture un abonnement seul 9,99 euros et il faut ensuite ajouter 5 euros par mois pour chaque personne supplémentaire, jusqu’à cinq personnes pour 29,99 euros par mois. On voit donc bien que l’offre d’Apple est largement plus intéressante sur les offres multi-utilisateurs. Mais Spotify pourrait bien contre-attaquer.

En effet, comme le précise Jonathan Price, certains marchés bénéficient déjà d’offres tarifaires un peu plus avantageuses puisqu’en Suède, une famille de cinq personnes ne paie que 20 dollars par mois. L’homme ajoute que Spotify souhaite proposer ce type de tarifs pour l’ensemble des marchés dans un futur proche. On peut toutefois se demander si les labels de musique ont accepté de recevoir un peu moins d’argent de la part d’Apple en cas d’abonnement multi-utilisateur ou si c’est Apple qui subventionne, lui-même, cette offre particulièrement intéressante. L’arrivée d’Apple Music aura donc bel et bien une incidence sur le marché du streaming musical, même si la plupart des acteurs annoncent ne pas craindre ce nouvel acteur.