Spotify annonce aujourd’hui avoir atteint 75 millions d’utilisateurs actifs, dont 20 millions d’abonnés payants. Avec une croissance proche des 100 %, le service de streaming musical domine actuellement la concurrence. C’est toutefois sans compter sur Apple Music, annoncé en début de semaine.

spotify

C’est une bonne journée pour Spotify. La plateforme de streaming musical vient de fournir ses derniers chiffres, et annonce avoir atteint les 20 millions d’abonnés payants. C’est un peu plus de 25 % des utilisateurs du service, qui revendique maintenant 75 millions d’utilisateurs actifs. Parmi les autres chiffres donnés par la firme, elle indique que depuis sa création, elle a reversé 3 milliards de royalties auprès des artistes, et déjà 300 millions de dollars depuis le début 2015.

Spotify 1

Malgré la croissance qu’il revendique, Spotify n’est toujours pas rentable. A contrario, son concurrent français Deezer se revendique rentable en France depuis 2010, et 5 millions d’utilisateurs payants en 2014.  La concurrence sur le secteur du streaming musical s’accroît de plus en plus, avec l’arrivée de nouveaux services chaque acteur va devoir se démarquer par de nouvelles fonctionnalités ou par un business model plus intéressant pour les ayants droit ou un prix de l’abonnement décroissant.

Alors même que Spotify communique aujourd’hui sur des chiffres propres à le réjouir, le Wall Street Journal révèle que la firme suédoise vient de boucler une levée de fonds de 526 millions de dollars, ce qui porte sa valorisation à 8,53 milliards de dollars. L’opérateur suédois TeliaSonera AB a ainsi déboursé 115 millions de dollars et compte travailler avec Spotify « dans des domaines tels que la distribution média, la connaissance des consommateurs, l’analyse de données et la publicité ». Cette levée de fonds, amorcée en avril, a justement été finalisée ce mardi, soit quelques heures après l’annonce d’Apple Music, lequel sera disponible dans une centaine de pays dès sa sortie, avec une force de frappe décuplée par sa présence sur les plateformes iOS (fin juin), mais aussi Windows et Android à l’automne. Pour distancer son nouveau concurrent, on imagine que Spotify mettra l’accent sur des contenus propres, en matière de musique comme de vidéo, suite à la récente annonce de ses nouvelles fonctionnalités.