Le Projet Astoria, vous connaissez ? Si vous avez suivi la dernière Build 2015, Microsoft a dévoilé deux projets : le Projet Astoria et le Projet Islandwood. Deux projets pour permettre aux développeurs de développer directement en C++ et Java afin de s’assurer qu’ils ne partent pas « de zéro » pour développer leurs applications Windows 10. Aujourd’hui, nous avons un peu plus d’informations sur le fonctionnement des applications Android sur Windows 10.

Screen Shot 2015-05-12 at 12.15.49

Ce que l’on savait déjà : pour faciliter le travail des développeurs Android et iOS, Microsoft a promis de fournir une plateforme de développement. Tout se fera au sein de Visual Studio, les développeurs pourront importer leurs codes dans différents langages.

Kevin Gallo, directeur de la plateforme de développement Windows, a échangé avec TechRadar et a fourni plus de détails. En réalité, Windows 10 sera capable de lancer directement des .APK placés dans un conteneur. Ce conteneur sera fourni par Windows 10 et permettra de pallier aux manques de Windows 10, en particulier les API propriétaires (celles de Google) mais aussi les services (accès au capteur photo, au répertoire de contacts, aux e-mails, etc.). Il y a cependant une limite, les applications ne tourneront pas en tâche de fond. Ce qui limite l’intérêt, tout de même. Une utilisation super-limitée qui n’affectera cependant pas l’autonomie des produits Windows.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour vulgariser tout ça, on peut comparer ce « contenu » Microsoft à une machine virtuelle capable de lancer des applications développées en Java. Tout est ensuite une question d’optimisations et de services, il faudra voir comment se comportent les applications Android.