La Motorola Xoom est rootée : merci la « Google Experience ».

La Motorola Xoom est en vente depuis hier aux Etats-Unis. Seule la version 3G (avec mise à jour en 4G pour plus tard) est pour le moment proposée. Deux prix sont pratiqués : 599$ avec un contrat chez l’opérateur Verizon ou 799$ sans abonnement. Si vous n’êtes pas aux Etats-Unis et que vous souhaitez avoir avant tout le monde cette tablette, sachez qu’elle est en vente sur la boutique Motorola (via Amazon). Malheureusement, il faut utiliser une fausse adresse (MyUS, Shipito, BundleBox…) pour pouvoir la réceptionner en Europe.

Le hacker koush a déjà réussi à rooter la tablette. L’opération a grandement été facilitée, parce que la tablette était une  « Google Experience » et qu’elle a été utilisée tout au long du développement d’Android 3.0 (Honeycomb). Fastboot est un protocole utilisé pour flasher le système de fichiers Android depuis un périphérique hôte, via l’USB. Ce protocole est déjà livré avec la tablette, mais dans une version limitée et aide par conséquent le rootage. Si vous souhaitez obtenir le processus d’activation, rendez-vous sur ce lien.

Nous apprenions que le bootloader de la Xoom pouvait être déverrouillé. En la matière, le constructeur est connu pour verrouiller ses terminaux, mais cette fois, ce ne sera pas le cas. Tout comme le rootage, la modification du bootloader est très simple et sa simplicité de mise en oeuvre fait penser aux Nexus One et S. En effet, il suffit de faire un fastboot oem unlock pour le déverrouiller ! Pour plus de détails, vous pouvez consulter ce tutorial.