Le patron du réseau social de micro-blogging Twitter a pris la décision de quitter son poste de CEO. Jack Dorsey, le cofondateur du réseau, a pris la relève, le temps que le conseil d’administration trouve son remplaçant. Et des modifications sont en vue pour le petit oiseau bleu.

Dick_Costolo

Dick Costolo, arrivé en 2009 chez Twitter suite à son départ de chez Google, a pris la décision ce jeudi 11 juin de quitter son poste de directeur général sans expliquer le motif de sa décision. Jack Dorsey, l’autre cofondateur du réseau social, le remplacera par intérim à partir du 1er juillet, tandis que Costolo conservera un siège au conseil d’administration de Twitter. Il n’est pas étonnant de le voir démissionner, les différentes chutes de l’action à Wall Street et une croissance stagnante ayant causé le mécontentement des investisseurs à Wall Street. L’introduction en bourse de Twitter fin 2013 n’a pas servi au réseau, puisque depuis son IPO, les voyants n’ont jamais été au vert, signe que Twitter a du mal à monétiser sa base d’abonnés.

Le conseil d’administration a quant à lui indiqué dans un communiqué de presse son intention de trouver rapidement un remplaçant à Dick Costolo. Jack Dorsey a affiché comme priorité d’assurer « une transition fluide (…) et la continuation de tout le bon travail que Dick et son équipe ont en cours », assurant qu’il n’y aurait pas d’énorme changement de stratégie.

Vers un changement de cap ?

Twitter a aussi  pris la décision de faire évoluer la partie Direct Message (Message privé) en passant de 140 caractères à 10 000 caractères qui sera mise en place à partir du 1er juillet, marquant une envie d’évolution assez profonde du réseau. Toutefois, le changement ne concernera pas les tweets classiques.

« Vous vous demandez peut-être ce que cela signifie pour la partie publique de Twitter ? Rien ! Les tweets continueront d’être limités à140 caractères comme ils le sont aujourd’hui. »

Avec cette annonce, le réseau social montre sa volonté de changer, en proposant des fonctionnalités de messages bien plus proches de Facebook, comme la possibilité de recevoir des messages privés de personnes hors de son réseau et l’ajout des discussions de groupe. Il est probable que Twitter travaille sur d’autres modifications pour les prochains mois, comme le montre le billet posté sur le blog du réseau, mais sans plus de détails ni de date à la clé.