Google a pris la décision de prendre à bras le corps les fameuses publicités interstitielles destinées à promouvoir l’application d’un site d’actualité lors de l’ouverture d’un article. La nouvelle politique sera mise en place à partir du 1er novembre, et les mauvais élèves verront leurs référencements chuter.

Pub

 

Par le biais d’un billet sur son blog officiel, Google indique qu’il a décidé de se pencher sur ce nouveau phénomène de plus en plus répandu : les publicités interstitielles lors de l’ouverture d’un lien. Les annonces interstitielles sont des publicités recouvrant l’ensemble de la page Internet, celles-ci font souvent la promotion de l’application du site en question. Aujourd’hui, beaucoup de médias en ligne font la part belle à ce type d’annonces. Mais ils risquent de ne plus de continuer longtemps. En effet à partir du 1er novembre 2015, Google pénalisera le référencement des sites Internet utilisant ce type de publicités pour promouvoir leurs applications. Cela passera par une chute de classement dans les recherches Google puisque les pages infectés de publicités interstitielles ne seront plus considérés comme « mobile friendly« .

Google-Interstitiel

La filiale d’Alphabet recommande aux sites web d’utiliser des bannières plus fines et moins intrusives (App installer banners). Google a par ailleurs réalisé une étude sur le comportement des internautes face à ces publicités interstitielles et le constat est alarmant. Près de 69 pour cent des internautes confrontés à ces réclames en plein écran ont quitté la page directement. Bon point, App Installer Banners est compatible avec Safari et Chrome, cette nouvelle politique sera donc multiplateforme.