Facebook teste, auprès d’un nombre limité d’utilisateurs américains, une option permettant de masquer un commentaire grâce à un vote négatif. Une expérimentation qui interroge sur la politique de modération de la plateforme.

Pour faire disparaître les messages jugés inappropriés de sa plateforme, Facebook teste actuellement un système de vote négatif. Le réseau social aux plus de 2 milliards d’utilisateurs a confirmé à TechCrunch qu’il procédait à cette expérimentation sur un nombre de pages limité.

Facebook refuse toutefois le qualificatif qui vient logiquement à l’esprit pour qualifier cette option : « Il ne s’agit pas d’un bouton ‘je n’aime pas’ mais simplement de tester une fonctionnalité qui permet de nous faire remonter des retours sur les commentaires laissés sur des publications de pages publiques. […] Ce test est en cours pour un petit nombre de personnes exclusivement aux États-Unis. »

En pratique, recourir à ce vote négatif — bien connu des utilisateurs de Reddit — permet de cacher le commentaire en question — avant, si on le souhaite, de le signaler comme « trompeur »,  « offensant » ou « hors sujet ». Si l’option est encore en cours de test, elle interroge sur la politique de modération de Facebook. Au vu de l’initiative de certains pays comme l’Allemagne — où la plateforme encourt une amende de plusieurs millions d’euros lorsqu’elle ne modère pas assez vite des contenus haineux — le réseau social pourrait être incité à se montrer trop préventif, quitte à dériver vers de la censure.