LG a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre 2016, et est en quête de bénéfices après les maigres ventes du LG G5.

lg-g5-11

Concernant la branche mobile, LG indique que les revenus ont augmenté de 12 % entre le premier et deuxième trimestre de 2016, mais qu’ils ont baissé de 6,2 % entre le deuxième trimestre 2015 et le deuxième trimestre 2016. En matière de sous, LG affiche donc une perte nette de 119,1 millions d’euros au deuxième trimestre. Transparente, la marque indique que ces résultats sont dus aux mauvaises performances du LG G5.

D’ailleurs, c’est sur son marché domestique que LG a eu le plus de mal à générer de l’engouement. En effet, les ventes de téléphones mobiles de la marque ont chuté de 57 % en Corée du Sud, tandis qu’ils n’ont baissé que de 9 % sur le marché nord-américain. Néanmoins, la branche mobile a enregistré 13,9 millions de ventes, ce qui représente une augmentation de 3 % d’un trimestre à l’autre, mais une baisse de 1 % d’une année à l’autre.

Pour les mois à venir, LG s’attend encore à un renforcement de la concurrence, en raison des lancements de flagships des principales marques mobiles. La marque coréenne prévoit tout de même de retrouver la profitabilité avec le lancement d’une nouvelle série V, ainsi que d’augmenter ses ventes grâce aux lancements des séries K et X.