La vérité sur les ventes de voitures électriques en 2024 : au-delà des gros titres alarmistes

 

Alors que certains médias annoncent une baisse des ventes de voitures électriques en Europe et aux États-Unis, une nouvelle étude de l'AIE révèle que la situation est beaucoup plus positive à l'échelle mondiale.

Renault Mégane E-Tech // Source : Renault

Les voitures électriques ont connu une croissance rapide au cours des dernières années, mais de récents articles, dont celui du journal Le Figaro, sur une baisse des ventes en Europe et aux États-Unis ont suscité des inquiétudes quant à l’avenir de cette technologie. Cependant, une analyse plus approfondie des données mondiales révèle une image plus nuancée et plus positive.

Une croissance robuste malgré les défis

Selon la dernière étude de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les ventes mondiales de voitures électriques devraient rester robustes en 2024, avec environ 17 millions à la fin de l’année.

Au premier trimestre, les ventes ont augmenté d’environ 25 % sur un an, un taux de croissance comparable à celui observé au cours de la même période un an plus tôt, mais à partir d’une base plus large.

Cette croissance s’appuie sur une année 2023 record, au cours de laquelle les ventes mondiales de voitures électriques ont grimpé de 35 % pour atteindre près de 14 millions.

Si la demande est restée largement concentrée en Chine, en Europe et aux États-Unis, la croissance s’est également accélérée dans certains marchés émergents comme le Vietnam et la Thaïlande, où les voitures électriques représentaient respectivement 15 % et 10 % de toutes les voitures vendues.

Des tendances régionales variées

Bien que les ventes de voitures électriques aient ralenti en Europe et aux États-Unis, la situation est différente en Chine. En 2024, les ventes de voitures électriques en Chine devraient atteindre environ 10 millions d’exemplaires, représentant environ 45 % de toutes les ventes de voitures dans le pays. Ce chiffre est particulièrement impressionnant si l’on considère que la Chine est le plus grand marché automobile du monde.

BYD e2, la Chine multiplie les lancements de voitures électriques

Aux États-Unis, environ une voiture vendue sur neuf devrait être électrique en 2024. Bien que cela puisse sembler faible par rapport à la Chine, il s’agit d’une augmentation significative par rapport aux années précédentes. De plus, cette croissance se produit dans un contexte de prix historiquement bas à la pompe et de restrictions persistantes sur le marché des prêts.

En Europe, malgré des perspectives médiocres pour les ventes de voitures particulières et la suppression progressive des subventions et autres aides aux véhicules électriques (dont la prime à la conversion et le bonus écologique en France) dans certains pays, les voitures électriques devraient toujours représenter environ une voiture vendue sur quatre en 2024.

D’ailleurs, les voitures chinoises sont de plus en plus nombreuses en Europe. Et, cela agace d’ailleurs très fortement l’Union européenne, qui veut tout faire pour compliquer la vie des constructeurs venus de l’Empire du Milieu. Sans parler de l’enquête qui est toujours actuellement en cours. Malgré tout, la Chine est le plus grand exportateur de voitures électriques dans le monde

Vous êtes à la recherche d’une voiture électrique aux caractéristiques précises ? Notre comparateur des voitures électriques est à votre disposition.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.