La prochaine version de la support library de Google ne supportera plus les différentes versions de Gingerbread et Honeycomb. Une page se tourne !

Aurevoir Gingerbread et Honeycomb !

Quelle fut la version d’Android de votre premier smartphone ? Gingerbread peut-être ? Et pour les tablettes ? Honeycomb ? Ces deux versions d’Android qui sont sorties à la fin 2010 – début 2011 ont véritablement marqué l’évolution d’Android.

De son côte, Gingerbread a pendant de longues années été une version avec une forte part de marché, car lorsqu’Android 4.0+ est arrivé, certains smartphones d’entrée de gamme n’offraient pas les performances souhaitées (pour ce qui était de la mémoire vive notamment). Les constructeurs se tournaient alors vers 2.3 qui offraient certes moins de fonctionnalités, mais un écosystème mieux maîtrisé.

Pour sa part, Honeycomb fut la première version d’Android entièrement dédiée aux tablettes. Il existait au préalable quelques initiatives ça-et-là comme la toute première Samsung Galaxy Tab, mais la base du système n’était pas vraiment optimisée pour cet usage.

Android 4.0 sera bientôt la version minimale

Comme toute histoire, il faut parfois tourner des pages et ce sera prochainement le cas de ces deux versions d’Android. En effet, Google a annoncé à la Google I/O que la prochaine version de la « support library » ne fonctionnera qu’à partir d’Android 4.0 (Ice Cream Sandwich). La support library est un ensemble de bibliothèques que Google met à disposition des développeurs afin de rendre disponibles certaines fonctionnalités des dernières versions du système. C’est notamment par cet outil que l’on retrouve sur Android 4.0 les éléments graphiques de Material Design.

Chaque version de la support library suit le développement d’Android. Par conséquent sa version 26.0 sera rendue publique en même temps qu’Android O. Cette bibliothèque faisant référence à la fois chez Google et les développeurs tiers, cela revient à dire que dès cet été Android 2.3, 3.0, 3.1 et 3.2 ne seront plus supportés.

Les développeurs pourront toujours faire le choix d’utiliser de précédentes versions de la support library. Connaissant la faible part de marché de ces deux versions (1,8 % cumulé), il est fort probable que les éditeurs aient déjà fait leur choix.

À lire sur FrAndroid : Répartition Android : en mai, Nougat fait ce qu’il lui plait