Après le calme des vacances d’été, la rentrée est toujours une bonne période pour que les entrepreneurs en herbe lancent des projets. Le nombre de nouveaux projets à backer est donc plus important que durant les dernières semaines. Nous avons sélectionné huit produits, liés de près ou de loin au monde du smartphone et des objets connectés, qu’ils soient issus de Kickstarter ou d’Indiegogo.

Pugz

pugz 1 kickstarter

Les écouteurs font partie de ces produits dont a l’impression d’avoir déjà fait mille fois le tour. Pugz tente d’innover dans le secteur en proposant, je cite, « les plus petits écouteurs sans fil que l’on peut recharger avec son téléphone ». Tout est dit ou presque puisqu’il s’agit bien d’écouteurs reliés entre eux par un fil et connectés à un smartphone ou un PC en Bluetooth.

La plus grande originalité de ces écouteurs, selon leurs créateurs, c’est de pouvoir être rechargé via un petit médaillon aimanté en forme de carré/cercle et de pouvoir être utilisés durant la recharge. Ajoutez à cela des promesses de sons excellents, deux types d’écouteurs (ouverts ou intra) et une autonomie de 4,5 heures en utilisation et vous obtenez un produit très intéressant.

pugz 2 kickstarter

Les créateurs des Pugz demandaient 50 000 dollars sur Kickstarter. Ils en ont déjà récupéré plus de 373 000. Le prix des écouteurs est quant à lui fixé officiellement à 199 dollars, mais il est possible de soutenir le projet et de précommander (en quantité limitée) les Pugz pour 119 dollars le temps de la campagne de financement.

Nextbit Robin

nextbit-robin-2

Nous avons déjà longuement parlé du projet Kickstarter Robin. Ulrich avait en effet profité du dernier IFA pour rencontrer l’un de ses représentants et découvrir une toute première version du smartphone. Car il s’agit d’un téléphone Android censé se démarquer de la concurrence. Son design tout d’abord est extrêmement rectangulaire et original et ce, afin de sortir du lot. Sa fiche technique est assez classique avec un écran de 5,2 pouces Full HD, un Snapdragon 808 (qu’il est plus facile de mettre à jour qu’un processeur MediaTek tout en évitant la chauffe du Snapdragon 810), 3 Go de RAM et 2680 mAh.

Concernant l’aspect logiciel, Nextbit veut voir grand. Constatant que la capacité en mémoire des smartphones traditionnels devient de plus en plus limitée et surtout de plus en plus chère, Nextbit prévoit non seulement un smartphone avec 32 Go de mémoire interne, mais surtout un espace de stockage supplémentaire dans le cloud, de 100 Go. À terme, tout ce qui pourra être stocké dans le cloud, comme les photos ou les vidéos ne prendront plus la moindre place sur la mémoire du téléphone. Nextbit est d’ailleurs allé encore plus loin en permettant aux applications de bénéficier de ce cloud, puisqu’elles pourront être chargées depuis le cloud à la volée. L’ensemble est basé sur Cyanogen OS et disposera d’un bootloader débloqué par défaut pour installer n’importe quelle ROM.

Launcher du Robin

Launcher du Robin. Les applications grisées sont dans le cloud.

Le Robin a déjà dépassé son objectif de 500 000 dollars. Le prix du téléphone, quant à lui, est de 349 dollars avec les premières livraisons prévues pour le mois de janvier prochain.

SmartHalo

665806b1506a83f46367741adab298ce_original

Le moins qu’on puisse dire en fouillant les différents sites de crowdfunding, c’est que les cyclistes devaient tous se retrouver très bientôt avec un vélo connecté. Et le SmartHalo nous a semblé de loin l’accessoire connecté le plus convaincant du lot. L’appareil tout d’abord a l’avantage de ne posséder aucun écran — afin de mieux se concentrer sur la route —, mais mise plutôt un simple « halo » coloré. Cet écran circulaire ne se contente pas uniquement de donner la direction à prendre, il fait également beaucoup d’autres choses, de façon invisible.

Relié à un smartphone via une application, SmartHalo se comporte comme un tracker complet : il calcule le temps, la vitesse, la distance, les calories et le dénivelé, entres autres. Il fait également office de lampe-torche pour la nuit, peut afficher quelques notifications et même servir d’antivol. Mieux, il peut-être attaché à différentes sortes de guidons.

b97e96a17ca97b153c7180ea6cc70763_original

Comme beaucoup de produits sur Kickstarter, la campagne de financement a surtout été un moyen de faire la promotion du produit puisque le développement du Smarthalo est terminé et que l’argent sert essentiellement à lancer la production. Comptez 131 dollars pour mettre la main dessus pour une livraison prévue pour mai 2016.

Oura

oura test 2

Si les bracelets connectés vous paraissent souvent (et à raison) peu fiables quand il s’agit de mesure la qualité de votre sommeil, alors le Oura (ou Ōura, puisqu’un accent supplémentaire est toujours plus vendeur) est peut-être une alternative intéressante. Il s’agit d’une bague capable de prendre en permanence le poul de l’utilisateur et prendre en compte chacun de ses mouvements. Elle retranscrit ensuite dans l’application l’activité de l’utilisateur sous forme de graphique ou d’électrocardiogramme afin de lui permettre de mieux visualiser son rythme de vie.

La (ou le ?) Oura est disponible en noir ou en blanc. L’équipe derrière cet objet connecté insiste sur l’aspect esthétique et unisexe de la chose, même s’il faut bien reconnaître que la bague est assez épaisse. C’est aussi un objet assez cher, puisqu’il faut compter 229 dollars (au lieu de 299) pour en précommander un. Livraison prévue pour le mois de novembre prochain.

oura test

Exploride

h4b7hvqjsghn0mbhvet9

Alors que les constructeurs automobiles peinent à intégrer des ordinateurs de bords connectés dignes de ce nom à leurs voitures, les projets d’interface dite tête haute sont de plus en plus nombreux sur Kickstarter et compagnie. Après Navdy, annoncé l’année dernière et dont on attend toujours une éventuelle date de sortie, voici Exploride, un ordinateur de bord connecté que l’on place au-dessus du volant et qui permet de bénéficier de diverses informations.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La vidéo est très bien réalisée, mais ne montre par réellement les capacités du produit. On ne sait donc pas encore exactement si les informations affichées sur l’écran du Exploride seront aussi lumineuses que dans la vidéo. Quant à l’appareil en lui-même, il s’agit d’un véritable mini-ordinateur de bord capable de recevoir la 4G et disposant d’applications Google Maps, Spotify, Pandora, etc. Les créateurs d’Exploride ne le disent pas explicitement, mais il semble que leur appareil soit installé sous Android. Il est possible de connecter un smartphone à Exploride, mais ce dernier ne dépend jamais de lui.

riqikkmzzsejsyjjplrr

Exploride n’est pas donné puisqu’il coûte 299 dollars, sans frais de livraison. Le produit devrait quant à lui être disponible en janvier prochain.

Tempi

yxajfbtmfd6e0ul3be21

Si, comme moi, vous habitez dans un logement mal isolé, vous avez forcément posé aux quatre coins de votre maison/appartement des thermostats pour surveiller la température et vous plaindre auprès de votre partenaire du froid glacial qu’il fait en permanence. Tempi est un thermostat qui fait grosso modo le même boulot, certes, mais lui est connecté.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Les avantages évidents sont liés à l’application qui permet d’avoir l’historique précis de la température et de l’humidité d’une pièce. C’est d’autant plus pratique que l’application peut gérer jusqu’à 9 appareils à la fois et dispose d’un système d’alerte et de notification.

cc9b1bfe0399e692784ec42c79ee92c9_original

Pour le coup, le prix du Tempi n’est pas trop élevé puisqu’il est vendu 35 dollars en le précommandant sur Indiegogo. Sa livraison est prévue pour le mois de décembre prochain.

Limifrog

limifrog

LimiFrog se présente comme un nano-ordinateur semblable à l’Arduino ou le Raspberry Pi. Il s’agit donc d’un petit module que l’on peut programmer pour effectuer des tâches diverses et variées. Si la puissance de Limifrog est bien plus limitée que celle d’un Raspberry Pi, son intérêt provient surtout du nombre important de capteurs et d’accessoires qu’il peut embarquer : accéléromètre, gyroscope, boussole, température, luminosité ambiante, mais aussi écran OLED sont présents.

Le but n’est pas tant de disposer d’un media center à taille réduite que d’un objet connecté et programmable que des professeurs, des fabricants amateurs (des « makers ») ou des entrepreneurs désirant tester leurs projets peuvent utiliser. Limifrog est d’autant plus intéressant qu’il est développé par deux Français. Ces derniers demandent actuellement 28 000 euros et, si l’on en croit Kicktraq, risquent actuellement de rater leur projet de peu. Une bonne raison d’aider ce projet très intéressant.

Le Limifrog est attendu pour le mois de janvier prochain et coûte dans sa version basique 39 euros. Il est d’ailleurs possible de demander à ses concepteurs des versions plus ou moins personnalisées.