Qualcomm a plusieurs tours dans son sac pour le MWC. Le Snapdragon Sense ID est un capteur d’empreintes digitales d’un nouveau genre. Exploitant la technologie supersonique, il permet de réaliser une capture 3D de l’empreinte mais aussi de fonctionner même en environnement humide ou gras.

Snapdragon Sense ID (1 sur 1)

Vous vous mettez de la crème tous les soirs mais souhaitez quand même pouvoir déverrouiller votre smartphone avec son capteur d’empreintes digitales ? Actuellement c’est impossible, tout comme lorsque l’utilisateur a les mains humides ou qu’un élément se place entre le capteur et le doigt. Qualcomm a la solution a toutes ces problématiques avec le Snapdragon Sense ID. C’est un capteur d’empreintes digitales qui utilise la technologie ultrasonique en lieu et place de la technologie capacitive utilisée jusqu’à présent.

Snapdragon Sense ID

Ainsi, le capteur envoie des ondes pour créer une image 3D de l’empreinte. A ce titre, l’empreinte devrait être plus délicate à falsifier puisque l’image stockée dans le téléphone dispose de plus de détails qu’avec la méthode utilisée actuellement sur les téléphones. Et c’est cette même méthode qui permet de passer outre des obstacles tels que la graisse des crèmes, l’humidité (transpiration, gouttes d’eau) ou encore les matériaux. En effet, il est possible de cacher le capteur sous une couche de verre, d’aluminium, d’acier, de saphir synthétique ou de plastique.

Et justement, sur son stand, Qualcomm réalisait une démonstration de ce capteur, camouflé sous la coque en verre du terminal. Le capteur était donc totalement invisible mais fonctionnait a priori correctement. Cette technologie devrait intéresser de nombreux constructeurs et consommateurs. Le capteur sera disponible au cours du second semestre 2015 dans les terminaux mobiles. Au départ, il sera compatible avec les Snapdragon 810 et 425 avant de l’être également avec l’ensemble des séries 400, 600 et 800.