Acer avait dévoilé, à New York le mois dernier, un tout nouveau smartphone dont savait alors bien peu de chose : le Jade. Couplé à un bracelet connecté baptisé Leap, il a été précisé à l’occasion du Computex de Taipei, et nous a été montré il y a quelques jours. Retour sur des nouveautés qui tranchent avec les habitudes de la marque taïwanaise.

Acer Liquid Jade

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Acer ne se sera pas engouffré sans réfléchir dans le monde des bracelets connectés. La plupart des marques de smartphones commercialisent déjà leur proposition maison depuis de longs mois, quand le Taïwanais n’en est encore qu’aux présentations.

Le Leap, puisque c’est son nom, sera principalement proposé sous forme de pack avec l’Acer Liquid Jade. Et sur cet appareil, les détails manquent encore à l’appel : on sait qu’il sera équipé d’un écran HD 720p de 5 pouces, d’un processeur octocœur ou quadricœur selon les marchés, ainsi que d’un capteur photo de 13 mégapixels assorti d’un système fast-focus. Pour le reste, mystère, mystère, bien que l’appareil doive sortir fin août à un prix que l’on nous promet très attractif. Si côté caractéristiques, on ne s’attend pas à des miracles, on apprécie un design particulièrement soigné. Le Jade, que nous avons pu prendre en main dans une version « mock-up », paraît légèrement lourd (probablement plus de 150 grammes) mais arbore un design tout en rondeurs, avec notamment une coque brillante biseautée sur les côtés très appréciable. Seul l’appareil photo dépasse légèrement de ce galet prometteur, et sous Android 4.4.

Acer Liquid Jade

Acer Liquid Jade

Acer Liquid Jade

Le bracelet Liquid Leap, quant à lui, est désormais assorti de détails de plus en plus précis. On connaît son prix : 99 euros avec son dock-chargeur. Légèrement épais mais étroit au poignet, il dispose d’un écran de 0,94 pouce capable d’afficher des notifications de réception de SMS ou d’appels. Il fera également office de télécommande pour le lecteur musical du smartphone, de podomètre connecté (avec nombre de pas, distance et calories dépensées) ainsi que de tracker de sommeil. Des fonctionnalités classiques dans ce petit appareil dont l’autonomie est annoncée à 5 jours. Détail d’importance, il est étanche (certification IPx7) et pourra donc être porté sous la douche. 

Acer Liquid Leap

Un petit écran monochrome dans sa version actuelle.

Acer Liquid Leap

Pour activer le mode Sommeil sur le bracelet.

Acer ne compte pas révolutionner le monde du bracelet connecté mais propose une solution complète pour qui souhaite investir dans un bracelet connecté, et avec un prix inférieur à la moyenne du marché. On pourra lui reprocher un design encore assez sportif, mais son bracelet réglable lui permet de s’adapter à la plupart des poignets. Bon point pour lui : il économise un peu de place en faisant disparaître l’habituel port micro-USB au profit de broches s’adaptant à un dock lui même connecté à une prise de courant via un câble micro-USB. Le Liquid Leap est également compatible avec tous les appareils Android dès sa version 4.4 (il nécessite du Bluetooth low-energy).

Acer Liquid Leap

L’épaisseur du bracelet.

Acer Liquid Leap

Les broches permettant de connecter le bracelet au chargeur.

Son écran est petit, pour le moment en noir et blanc, mais les équipes Acer indiquent qu’il pourrait être modifié avant sa commercialisation, et par exemple passer à la couleur. Pour la navigation, il faudra passer par un appui long pour activer l’écran (il est éteint le reste du temps) puis naviguer par systèmes de swipes entre les panneaux. C’est plutôt bien fait et simple à utiliser.

Acer Liquid Leap

Un petit nombre de pas, pour le moment…

Acer Liquid Leap

Pas encore de notifications…

Combo ou non, les deux appareils Acer seront facturés à des prix bas correspondant à la politique tarifaire habituelle de la marque. Ils sortiront fin août, et constitueront pour le Taïwanais une première incursion dans les smartphones réellement design comme dans le monde des objets connectés. De véritables défis, en somme.