Amazon emploie les grands moyens pour tenter de vendre son Fire Phone. Pour cela, le smartphone s’affiche à seulement 199 dollars sur le site du constructeur.

firephone2

Outre-Atlantique, le premier smartphone d’Amazon, le Fire Phone, est comme mort-né. L’appareil a fait un bide retentissant pour plusieurs raisons. D’abord, il ne répondait pas aux attentes des consommateurs en 2014, et affichait des particularités techniques – les caméras en façade – peut-être trop singulières pour plaire au grand public. Mais surtout, il s’affiche au prix d’un haut de gamme alors qu’il n’en possède pas les atouts, devant alors officiellement l’un des plus mauvais rapport qualité/prix existant à sa sortie.

Amazon a eu conscience du problème et a fait son mea culpa. Le vice-président d’Amazon, David Limp, s’était exprimé auprès du magasine Fortune il y a quelques semaines :  « Je pense que les gens s’attendaient à une grande valeur ajoutée, et nous étions en quelque sorte en décalage avec leurs attentes. Nous pensions avoir fait les bons choix. Mais nous sommes également capables de dire que nous étions à côté. Et nous avons rectifié le tir ». La firme a bien essayé d’écouler les stocks grâce à un prix plus bas fixé à 449 dollars au lieu de 649 dollars, mais en vain.

Aujourd’hui, elle prend le taureau par les cornes et brade son smartphone à l’extrême. Au lieu de payer 449 dollars pour ce terminal, les consommateurs américains pourront mettre la main sur le modèle 32 Go débloqué, pour 199 dollars grâce à une promotion certainement limitée dans le temps, bien que le site marchand n’en fasse pas mention. À ce tarif-là, c’est tout de suite plus intéressant.