Il y a une époque où les tablettes étaient peu puissantes, loin des smartphones haut de gamme des constructeurs. Mais depuis quelque temps, la puissance des tablettes dépasse aisément celle des smartphones. Une infographie réalisée par Futuremark permet de revenir sur le phénomène.

3DMark best tablet smartphone

Futuremark est l’éditeur du célèbre benchmark 3DMark que nous utilisons lors de nos tests. L’éditeur dispose d’une immense base de données puisque tous les résultats des tests sont envoyés automatiquement vers les serveurs de l’entreprise. Ainsi, Futuremark annonce, dans une infographie dédiée visible ci-dessous, détenir 3 millions de résultats 3DMark, sous Android, mais aussi iOS. L’occasion de savoir à partir de quelle date les tablettes ont dépassé les smartphones en termes de puissance brute. Pour rappel, 3DMark est un benchmark applicatif qui mesure les performances de la partie processeur, mais également de la puce graphique et de la mémoire vive. Un test qui reflète assez bien la réalité.

 

Nvidia Shield Tablet : un pavé dans la marre

Comme on peut le voir sur le graphique, dans le monde Android, c’est la Nvidia Shield Tablet qui a renversé la tendance l’année dernière avec son puissant Tegra K1. La Nexus 9 dispose d’une puissance légèrement supérieure au niveau processeur grâce à la version 64 bits du Tegra K1, mais aucune autre tablette, pour le moment, n’a réussi l’exploit de dépasser ces bonnes performances. La différence entre les meilleurs smartphones et la meilleure tablette est grande, passant d’environ 25 000 points pour le Galaxy S6 edge+ à environ 30 000 points pour la tablette de Nvidia.

 

iOS : un phénomène similaire en place depuis quelques années

Le constat est similaire sous iOS, mais depuis plus longtemps. En effet, depuis l’iPad 3 en 2012, Apple a pris l’habitude d’utiliser la même puce que les smartphones, mais dans une version plus évoluée et plus puissante, intégrant généralement le suffixe X. L’écart semble toutefois se creuser davantage, avec par exemple l’iPad Air 2 qui intègre 3 cœurs sur l’Apple A8X contre 2 cœurs sur l’Apple A8 de l’iPhone 6.

 

Une meilleure stabilité sous iOS

Un autre détail intéressant est la comparaison entre l’iPhone 6 et le Nexus 6 sous 3DMark. Le score importe peu – le Nexus 6 est plus puissant que l’iPhone 6 – contrairement à la stabilité des résultats. En effet, l’immense majorité des milliers de tests effectués sur un iPhone 6 sont contenus entre 16 500 et 17 500 points. Sur le Nexus 6, les scores sont compris entre 9500 points et 24 000 points. Un fossé qui met en avant les soucis de stabilité des performances rencontrés sous Android et que l’on aborde souvent dans nos tests à travers l’utilisation de l’outil GameBench.

 

3dmark-infographic-apple-vs-android