La firme de Moutain View a décidé de fermer les portes de son premier réseau social, Orkut, qui a vu le jour en 2004. À partir du 30 septembre, il ne sera plus possible d’y accéder.

orkut

Orkut, réseau social méconnu en France et dans beaucoup d’autres contrées, va très prochainement fermer ses portes. Google a annoncé son intention hier, donnant même une date butoir pour transférer ses données vers Google+ via Google Takeout, un outil mis en place spécialement pour cette opération. À partir du 30 septembre 2014, les portes d’Orkut seront définitivement closes. Google va donc pouvoir se concentrer un peu plus sur Google +, ou les plateformes Blogger et YouTube, comme l’indiquent les responsables du réseau social.

Orkut avait été lancé en 2004, presque en même temps que Facebook, mais s’est largement fait voler la vedette par son concurrent. À l’origine de ce réseau, il y a Orkut Büyükkökten, un étudiant de Stanford qui a mis au point le réseau lors de son passage à l’université, avant d’intégrer les équipes de Google en tant qu’ingénieur. Orkut a compté jusqu’à plus de 100 millions d’utilisateurs, dont la plupart son localisés au Brésil et Inde. Le site ressemble trait pour trait au réseau social de Mark Zuckerberg, le design en moins. Il se construit sous la forme d’un profil, avec une liste d’amis, des suggestions d’amis d’amis, la possibilité de poster des messages ou des photos, l’accès à des événements, etc.

De son côté, Google écrit« au cours de la dernière décennie, YouTube, Blogger, Google+ ont décollé. Parce que la croissance de ces communautés a dépassé celle d’Orkut, nous avons décidé de lui dire adieu ». La fermeture d’Orkut est peut-être la meilleure preuve que Google+ est loin d’être enterré.