Magic Leap, une société qui est parvenu à lever des fonds auprès de Google, a déposé la semaine dernière de nombreux brevets de réalité augmentée. Les images publiées pour illustrer ces brevets permettent d’en savoir un peu plus sur les intentions de l’entreprise. Et cela ressemble à un film de science-fiction.

magic leap realite augmentee 05

En octobre dernier Magic Leap annonçait avoir levé près d’un demi-milliard de dollars d’investissement auprès d’entreprises telles que Google ou Qualcomm. Magic Leap est une entreprise qui ne travaille non pas sur la réalité virtuelle (comme Oculus VR, par exemple) mais sur une technologie de réalité augmentée. En octobre dernier, les médias qui relayaient la levée de fonds de l’entreprise ne savaient pas exactement comment fonctionnait cette réalité augmentée, qui disposait simplement d’un nom : réalité cinématique ou cinematic reality. Le but pour l’entreprise était alors de créer des des sculptures de lumière en 3D. Mais on ne savait rien des appareils utilisés, ni même de la façon dont cette technologie s’intègrerait dans la vie de tous les jours.

Tout cela était donc bien flou, jusqu’à la semaine dernière, où Magic Leap a déposé une série de brevet sur l’US Patent and Trademark Office. Il s’agit d’un immense document de 180 pages dans lequel Magic Leap dévoile une partie de ses intentions. The Verge a épluché de près le document et en ressort quelques illustrations intéressantes.

magic leap realite augmentee 01

Il semble tout d’abord que la réalité augmentée soit affichée par le biais de lunettes connectées à un appareil ou à un réseau. Ces lunettes se chargeront alors d’afficher en surimpression de la réalité des menus, des textures ou des panneaux d’informations avec lesquelles l’utilisateur peut interagir.

magic leap realite augmentee 07

 

magic leap realite augmentee 08

 

magic leap realite augmentee 09

Dans ces documents, Magic Leap dévoile ainsi de nombreux gestures. En écartant les doigts ou les mains, il est possible de faire apparaître des options ou de prendre une photo du cadre réalisé par le geste.

magic leap realite augmentee 02

 

magic leap realite augmentee 05

Au delà de ces aspects futuristes qui peuvent s’avérer au final assez pratiques, The Verge a également trouvé des concepts pour le moins étranges. Comme cette situation qui montre une femme et sa fille dans un supermarché. Alors que la mère peut afficher sa liste de courses sur son caddie ou consulter les informations nutritionnelles d’un paquet d’aliments, la fille peut activer son casque de réalité augmentée dans le supermarché. Le jeu consiste à trouver un petit démon caché dans les rayons. L’illustration est pour le moins anxyogène.

magic leap realite augmentee 10

 

magic leap realite augmentee 11

 

magic leap realite augmentee 12

Dernières images, celles d’une femme soignée par deux médecins. Là encore, les casques de réalité augmentée peuvent aussi bien permettre d’afficher un organe en 3D que de faire apparaître une plage pour se sentir loin de son lit d’hôpital.

magic leap realite augmentee 13

 

magic leap realite augmentee 14

Rappelons que ces images ne sont que des illustrations de brevets déposés et qu’elles ne sont pas représentatives de ce qu’il est actuellement possible de faire techniquement. Magic Leap n’a encore dévoilé aucun appareil ni technologie et on ne sait pas exactement ce que la société compte faire à destination du grand public. Pour les plus curieux, il est possible de consulter le document de 180 pages à cette adresse et de lire l’explication ou la description de ces images, en anglais, sur ce lien.