Annoncé depuis longtemps, l’adblocker de Chrome sera bientôt réalité. Google vient d’ajouter son bloqueur de publicités à Canary, la version expérimentale du navigateur.

Un outil attendu et nécessaire

Un bloqueur de pubs dans Chrome ? Oui, et la fonctionnalité était déjà discutée l’année dernière par le représentant européen de Google, à travers la personne de Carlo d’Asaro Biondo, qui avait justifié cet ajout par la réponse à un besoin exprimé par les utilisateurs, mais aussi et surtout pour la firme de lutter contre la concurrence déjà très bien établie. C’est également un moyen de montrer l’exemple aux régies publicitaires en filtrant les annonces trop intrusives qui ne répondent pas au cahier des charges, tout en s’assurant qu’une partie de ses formats soient bien diffusés. La stratégie est donc gagnante pour le géant américain, qui détient le plus de parts de marché.

Comment l’obtenir ?

La solution de Google, pour l’instant nouvellement intégrée, est réservée aux dernières itérations de Chrome Dev et Canary, destinées aux développeurs et utilisateurs avancés, car très fréquemment mises à jour et pas exemptes de bugs. Pour ceux qui ne veulent pas utiliser un navigateur instable, il faudra patienter jusqu’à l’année prochaine, le temps que Google s’accorde avec les différents annonceurs et décide de déployer globalement son bloqueur de pubs sur les différents canaux.

Mais les terminaux Asus disposent déjà de cette technologie depuis fin 2015, de même pour la firme sud-coréenne qui a ajouté un plugin adblock et ouvert son Samsung Internet Browser à tous les utilisateurs.

À lire sur FrAndroid : Voici les publicités intrusives que Google Chrome bloquera