Google a annoncé qu’il serait présent à la Game Developer Conference avec des nouveautés à présenter, alors que les rumeurs prédisent une console de jeu développée par la firme.

Il y a un mois, la rumeur naissait d’un nouveau concurrent pour Sony, Nintendo et Microsoft sur le marché des jeux vidéo. Connu sous le nom de code « Yeti », ce nouveau service en préparation chez Google proposerait du « jeu en streaming », c’est-à-dire un jeu vidéo tournant sur les serveurs du géant, et accessible depuis n’importe quel appareil doté d’une (bonne) connexion internet chez le client. D’après la rumeur, le service est prévu pour les fêtes de fin d’année 2018.

La GDC, un événement clé sur le marché des jeux vidéo

Si pour les technologies mobiles, on s’intéresse surtout à des salons comme le CES, le MWC ou encore l’IFA, le marché des jeux vidéo connait d’autres événements : l’E3, la Gamescom, la PGW, mais aussi la GDC. Cette dernière est souvent méconnue, car la Game Developers Conference s’adresse aux professionnels du secteur et les annonces qui y sont faites intéressent rarement le grand public.

Google est présent chaque année à cet événement pour parler du Google Play Store et de sa plateforme Daydream VR, mais aussi d’autres services comme Youtube Gaming qui peuvent intéresser les développeurs de tout bord. Cette année en revanche, la firme promet que sa conférence d’ouverture « contiendra des annonces de nouveaux produits » et que les sessions se concentreront sur « l’innovation et les nouvelles plateformes ».

Une annonce de Yeti à la GDC est-elle crédible ?

Si Google veut réellement lancer une nouvelle plateforme de jeux vidéo, il doit convaincre les développeurs du secteur d’y proposer leurs meilleurs titres. Pour cela, le meilleur événement de l’année est sans conteste la Game Developer Conference. Si c’est le cas, le présentateur pourrait être Phil Harrison, un grand nom du jeu vidéo nouvellement arrivé chez Google.

En revanche, on imagine mal la firme annoncer lors de sa conférence un nouveau produit aussi important, avec un prix et une date de sortie. Cette présentation « grand public » attendrait probablement plus tard dans l’année. Il s’agirait plutôt de présenter les caractéristiques techniques de la plateforme, son environnement de développement et les conditions pour y publier un jeu.

L’autre théorie, plus probable et sans doute bien moins intéressante, serait que Google s’apprête à annoncer un nouvel appareil dans des domaines que la firme connait déjà. Cela pourrait par exemple être une nouvelle API pour le Google Play Store, ou un nouveau casque de réalité virtuelle pour la plateforme Daydream.

Nous en saurons plus lors de la conférence d’ouverture de Google à la GDC 2018, le lundi 19 mars.