Ces dernières semaines ont fait l’état d’importantes rumeurs au sujet du Google Nexus S, et aujourd’hui le voici officiellement !

Android est arrivé sur le marché en 2008 avec le T-Mobile G1. A présent, ce sont plus de 100 appareils Android qui existent dans le monde. Google témoigne que plus de 200 000 appareils Android sont activés chaque jour dans le monde !

Pour l’entreprise, tous ses espoirs ont été accomplis. Il en est même arrivé à un point où la course ne peut plus être ralentie…

Il y a plusieurs semaines, nous apprenions le rachat de BlindType par Google.
Est-ce le clavier en redessiné ?

Le 6 décembre était donc vrai, le jour de la St Nicolas… oui oui.

Un jour qui nous aura fait découvrir dans un premier temps le déploiement du SDK d’Android 2.3 (Gingerbread) dans cet article, ainsi que le Google Nexus S, épinglé très rapidement sur http://www.google.com/phone/detail/nexus-s.

Pour commencer avec le Google Nexus S

Cet androphone aux couleurs de Google a été conçu en collaboration avec Samsung, qui en est le principal constructeur.

Son écran tactile est un Super Amoled (235 ppi) de 4 pouces capacitif et anti-trace de doigt avec une résolution WVGA (800 x 480 pixels), le processeur est un ARM Cortex-A8 (Hummingbird) cadencé à 1GHz avec 512 Mo de RAM et 16 Go de mémoire interne, dont 1 Go pour les applications.

Il supporte une caméra frontale de VGA (640×480), ainsi qu’un APN de 5 mégapixels auto-focus et flash, peut enregistrer les vidéos en format H.264, H.263 et MPEG4.

On retrouve les intégrations matérielles habituelles avec le Wi-Fi dans ses normes 802.11 n/b/g, le Bluetooth 2.1+EDR, le Near Field Communication (NFC), un GPS/AGPS, un port micro-USB et la 3G (HSPA type: HSDPA (7.2Mbps) HSUPA (5.76Mbps)).

Le NFC (Near Field Communication) est une technologie polyvalente sans-fil à courte portée qui peut être intégrée à toutes sortes d’objets du quotidien comme des affiches de cinéma, des autocollants et des t-shirts. Par exemple, à une station essence, plutôt que de sortir son portefeuille, il suffira de présenter son téléphone.

On notera la présence d’un gyroscope à 3 axes, un accéléromètre, une boussole numérique, un capteur de proximité et capture de lumière et d’un jack 3,5 mm à 4 canaux (stéréo audio) et un microphone (avec une application qui annule les bruits).

Le Google Nexus S mesure 63mm x 123.9mm x 10.88mm pour un poids de 129g (batterie incluse de 1500 mAh). Plus précisément, on parle d’environ 6 heures en communication téléphonique.

La version native du système d’exploitation embarquée est Android Gingerbread (2.3).

Toutes les spécifications sont visibles sur http://www.google.com/nexus/#!/tech-specs.

Le Nexus S sera vendu après le 16 décembre débloqué et chez Best Buy aux Etats-Unis, puis dès le 20 décembre chez The Carphone Warehouse (filiale The Phone House) au Royaume-Uni.

L’opérateur américain T-Mobile affiche déjà ses prix : 199 dollars en abonnement et 529 dollars en nu.

Pour se le procurer, il faudra dans un premier temps passer par ses chaines de magasins par internet. Nous n’avons actuellement aucune information quant à la disponibilité en France, ou autre pays francophones.

Consultez dès maintenant le site officiel disponible à cette adresse.

Ah oui pour terminer, voici trois petites vidéos :

La présentation du Google Nexus S :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Mais encore, l’histoire de sa conception :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour terminer avec une petite vue en 360° de 30 secondes :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid