Les quatre principaux acteurs d’Android viennent de publier des communiqués comme quoi ils félicitent le rachat de Motorola par Google. Langue de bois ?

La coïncidence veut que le jour de la publication de notre test sur l’Atrix corresponde à un événement majeur sur la scène de la téléphonie mobile. Google a racheté Motorola Mobility pour près de 12,5 milliards de dollars. L’annonce est apparue comme une bombe, car aucun élément n’avait fuité. Actuellement, tous les concurrents essaient de stopper la progression d’Android, en mettant en avant la carte des brevets. Grâce à ce partenariat, Google pourra à la fois mieux se défendre, mais aussi protéger les constructeurs qui proposent des appareils sous ce système d’exploitation.

Les autres fabricants d’appareils ont tous félicités cette acquisition :

« Nous nous réjouissons des nouvelles d’aujourd’hui, qui démontrent l’engagement fort de Google de défendre Android, ses partenaires et l’écosystème. » J.K Shin – Samsung

« Je me réjouis de l’engagement de Google pour défendre Android et ses partenaires. » Bert Nordberg – Sony Ericsson

« Nous nous réjouissons de l’acquisition d’aujourd’hui, qui démontre que Google est profondément engagé à défendre Android, ses partenaires et tout l’écosystème. » Peter Chou – HTC

« Nous saluons l’engagement de Google pour la défense d’Android et de ses partenaires. » Jong-Seok Park – LG

Derrière ces beaux discours de facade se cachent de réelles interrogations. Le constructeur bénéficiera de liens plus étroits avec l’équipe de développement. Cela ne va-t-il pas poser des problèmes d’équitabilité ? Il serait donc très probable que Motorola ne soit pas choisi comme fabricant du prochain Nexus, pour éviter de semer des doutes.

Google a fait une conférence pour ses investisseurs. Sachant qu’elle a eu lieu à 5h30 (heure de Mountain View), il ne serait pas impossible que l’accord ai été signé il y a peu.

Quelques éléments sont à noter :

  • La raison première de ce rachat est l’acquisition du portefeuille de 17 000 brevets
  • Andy Rubin avait contacté hier les autres constructeurs pour les prévenir et ils étaient tous enthousiastes
  • La sélection du constructeur pour le Nexus restera indépendante et Motorola pourra être désignée comme n’importe quel autre
  • Motorola Mobility sera une entreprise séparée de Google

Source : BGR