Effectivement, c’est que Russel Houx, l’un de nos confrères de Geek.com a dernièrement déclaré.

Depuis un certain temps, on sait que Google travaille plus ou moins à l’élaboration d’un portage de Chrome sur la plateforme de son système d’exploitation mobile Android (enfin relativisons). Seulement jusqu’à aujourd’hui, le géant de Moutain View est resté très discret, ne partageant ainsi que très peu d’informations quant à ce dernier. Alors on est en droit de se poser des questions. Est-ce que ceci explique cela ? On la connait, la manière que Google emploie sur ses projets internes en ne dévoilant que quelques miettes à la veille de leurs sorties pour nous mettre à l’eau à la bouche.

Selon Russel, la source en question se serait présentée comme l’une des personnes qui soutient Marvell quant au développement de ses produits. Pour rappel, Marvell fut un acteur important lors du CES 2012 avec ses puces ARM dans certaines Google TV. Bref. Une discussion.. quelques mots s’échangent et là une démonstration du navigateur web mobile Google Chrome. Alors de loin, c’est difficile à croire puisque l’on a aucune photo et aucune vidéo. Apparemment, la source aurait souhaité garder l’anonymat, afin de ne pas en divulguer d’avantage sur le projet de la firme de Moutain View. Russel souligne que la démonstration s’est déroulée sur un Google Nexus S avec un navigateur web mobile qui se comporterait déjà assez bien sur une agréable rapidité de navigation.

Il n’est pas à exclure que Google l’ait développé en interne. Après, il nous est impossible de confirmer la véracité de ses informations. De toute manière, l’avenir nous finira par nous raconter  le fin mot de l’histoire. Si c’est vrai, il est fort possible que l’on commence prochainement à découvrir les premiers builds (constructions) de Chromium. Pour rappel, Chromium est un projet qui vise à pousser des versions libres de Chrome. En plus d’être une application système, je pense qu’il serait intéressant de voir une disponibilité sur l’Android Market, ainsi qu’une mutli-compatibilité avec les différents systèmes d’exploitations mobiles actifs à ce jour.

La suite de la lecture sur Geek.com.

via HD Blog