HTC a tenu à s’excuser pour les problèmes survenus lors de sa vente flash de mardi où des Nexus 9 étaient soldées à 199 dollars.

Nexus-9_Horizontal-Front_Black-M

En se connectant sur le site web d’HTC ce matin, un message signé Jason Mackenzie, directeur de la branche américaine de la firme, s’affiche immédiatement à l’écran. L’homme formule quelques excuses relatives à la vente flash qui s’est déroulée mardi en catimini sur le site, et qui s’il a fait quelques heureux, a aussi fait de nombreux déçus outre-Atlantique. En effet, HTC mettait en vente plusieurs centaines d’unités de sa Nexus 9 au tarif très privilégié de 199 dollars. Le mot a donc vite tourné, et les curieux se sont massés aux portes du site. Trop peut-être, puisque l’accès au site était très difficile et qu’arriver jusqu’à la fin de la commande était un supplice.

Je souhaiterais m’excuser personnellement de la frustration que certains d’entre vous ont eu avec notre première vente « flash » hier. Cette première vente lançait une promotion hebdomadaire que HTC fera une fois par semaine pendant les vacances. Dans la célébration du lancement de notre Nexus 9, nous avons décidé de donner le coup d’envoi des « HTC Hot Deals » avec une quantité limitée de ces tablettes. En bref, l’offre a été très bien reçue et les plusieurs centaines d’unités qui ont été allouées à cette promotion ont été liquidées rapidement. 

Jason Mackenzie explique aussi que cette expérience en demi-teinte ne change pas la donne et que « les équipes de HTC rectifient les problèmes auxquels certains utilisateurs ont fait face ». Du coup, la vente flash de mardi prochain est évidemment maintenue. Reste à savoir quel appareil la firme mettra en vente cette fois, et à combien d’exemplaires. Mais surtout, à quand une vente pareille en France ?