Nous l’avons aperçu la semaine dernière, le LG G Flex, par son format incurvé, est prédisposé à absorber des chocs sans en pâtir outre mesure. Entre un écran en plastique (OLED) et une coque arrière en matière déformable… et qui se répare toute seule, la marque laisse entrevoir un smartphone plutôt solide. Une promesse enthousiasmante pour qui a vu le dos de son Nexus 4 s’étoiler lors d’un choc malencontreux, que LG nous montre en vidéo.

LG G Flex

Autant vous le dire de suite, nous n’avons pas essayé de sauter à pieds joints sur le LG G Flex, ce smartphone incurvé proposé par le constructeur coréen, même si nous avons pu constater la relative souplesse de sa coque. De fait, dans le clip ci-dessous, LG assure que son appareil est capable de résister à un poids de plus de 30 kg posé sur son dos, mais aussi de survivre si son propriétaire le laisse dans sa poche arrière lorsqu’il s’assoit. De même, on aperçoit les rayures pratiquées à l’arrière de son boîtier se résorber en quelques instants… De quoi rêver à un smartphone que l’on n’abîmera jamais. Cependant, nous avons pu voir de nos propres yeux un G Flex marqué d’une rayure bien visible – et permanente, signe que la capacité de sa coque à absorber les attaques n’est pas sans limites. De même, il faut s’interroger sur la capacité du smartphone à supporter un poids qui ne serait pas délicatement posé au milieu de sa courbe…

Néanmoins, les tests pratiqués sur le G Flex en conditions « idéales », ainsi que son écran en plastique, laissent présager une solidité supérieure à bon nombre de smartphones. Un indispensable lorsque l’on envisage ses caractéristiques (écran OLED HD, processeur Snapdragon 800, support du réseau 4G) comme son prix : prévu pour le mois de février 2014, l’appareil devrait en effet coûter autour de 799 euros chez l’opérateur Orange.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Notre prise en main du LG G Flex