Motorola a tenu à organiser une « conférence » autour de l’annonce du développement de la montre Moto 360 qui enivre déjà les amateurs de high-tech. Sans se livrer vraiment, le constructeur a quand même donné deux ou trois précisions. 

Motorola 360 smartwatch

Un constructeur peu bavard

Hier avait lieu une conférence de Motorola en marge de l’annonce de Google concernant le développement avancé d’Android Wear. La firme américaine a donc sauté sur l’occasion pour dévoiler les vidéos promotionnelles de sa montre connectée : la Moto 360. C’est sur Internet que l’on pouvait suivre cette « conférence », qui n’était finalement qu’un questions/réponses où la plupart des interrogations restent entières.

Motorola a donc discuté design, et la forme de la montre a suscité l’intérêt. On pouvait s’interroger sur l’intégration d’un système d’exploitation sur un écran arrondi, mais le constructeur a balayé les doutes en expliquant que l’OS s’intègre parfaitement. Les questions sur le prix ou l’autonomie sont restées sans réponse, puisqu’il est sans doute trop tôt pour en parler. Motorola a simplement évoqué l’étanchéité de l’objet et le fait qu’il pourra se porter à gauche comme à droite. On a aussi appris que la Moto 360 supportera toutes les versions d’Android à partir de la 4.3, et qu’elle a été pensé de façon unisexe pour plaire aux hommes comme aux femmes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Qualcomm sera de la partie

Qui fournira les processeurs de la Moto 360 et la LG G Watch ? Il se pourrait bien que ce soit Qualcomm. Le fabricant s’était exprimé aussitôt l’annonce d’Android Wear faite. Il a tenu à rappeler sa longue collaboration avec Google, et notamment sur la gamme Nexus. Il soulignait la qualité de son matériel, adapté pour une longue autonomie. Qualcomm a également une certaine expertise puisqu’il s’est livré à l’exercice de la fabrication de montres connectées avec la Toq, qui devrait d’ailleurs être disponible avant l’été en Europe.