J’y vais, je n’y vais plus, de quoi nous faire croire que Samsung aurait quelques origines normandes cachées au fond de son génome. Le Coréen, selon des sources internes repérées par nos confrères de SamMobile, ne devrait finalement pas assurer la mise à jour du Galaxy S3 vers KitKat, au grand dam de leur propriétaire.

Samsung Galaxy S3

Peut-on apporter crédit au document publié par SamMobile ? Certainement, le site spécialisé disposant généralement de contacts très bien informés au sein de la firme, qui le fournissent souvent en documents confidentiels propres à nous apporter des informations dignes d’intérêt. Et le document recueilli ce weekend fait état de la liste des prochains terminaux de Samsung appelés à bénéficier de la mise à jour vers Android 4.4.2, très attendue par les propriétaires de smartphones lancés en 2012 et 2013.

Le listing recense les Galaxy Note 2 et Note 2 LTE, tous deux mis à jour où en instance de l’être, mais aussi un Galaxy S4 mini en attente de validation interne, tandis que le Galaxy Note 3 Neo est prêt à être updaté au cours de ce mois de mai. Toujours selon ce document, le Galaxy S3 LTE serait arrivé en phase finale de test, et les Galaxy Grand 2, Galaxy Mega 5.8 et 6.3 seraient toujours en cours de test. Pour le Galaxy S3 classique, la donne est différente : on peut lire en commentaire du tableau que « la mise à jour a été annulée à cause de problèmes non résolus« . Ce qui ne signifie pas nécessairement que l’annulation est définitive, mais qu’elle répond à des problèmes d’implémentation des applications TouchWiz dans ce smartphone vendu à plus de 20 millions d’exemplaires. Si la RAM du Galaxy S3 est relativement faible comparée à celle qu’emportent avec eux les terminaux haut de gamme du moment, 1 Go était initialement suffisant pour faire tourner sans encombre KitKat, précisément optimisé pour ces cas.

kitkat-Update-status

La branche saoudienne de Samsung avait annoncé la mise à jour du Galaxy S3 en mars dernier, sans que l’on en voie un jour la couleur, tandis qu’un document interne leaké lui aussi avait inclus le smartphone dans une liste de terminaux destinés à être mis à jour en avril ou mai 2014. Là encore, rien à signaler depuis. De quoi perdre les propriétaires de ce best-seller 2012, qui ne peuvent, pour plus de sécurité, que se tourner vers des ROM Custom telles que CyanogenMod, lesquelles devraient leur permettre de profiter de la dernière version d’Android.