Alors qu’on s’attendait à ce que la branche Exynos de Samsung présente le processeur 5433, c’est un processeur nommé ModAP qui a été dévoilé. Et à moins d’une surprise : pas de 64 bits, ni d’octo-cœur.

samsung_logo_

Sur ce coup-là, tout le monde est tombé dans le panneau, y compris nous. Alors qu’on s’attendait à ce que l’Exynos 5433, aperçu sur des Benchmark et supposé du Galaxy Note 4, soit officialisé en grande pompe hier, c’est finalement un autre modèle qui a été montré par la marque. Il répond au nom de ModAP, et le constructeur a affirmé qu’il est constitué de quatre-coeurs. Mais surtout, ce qui fait sa force, c’est qu’il intègre directement un Modem-AP 4G dans le SoC. Auparavant, les processeurs Exynos des mobiles 4G possédaient une puce LTE en plus du processeur.

Samsung rejoint ainsi Qualcomm et MediaTek, qui ont tous deux développés des processeurs intégrant ces Modem LTE. Le ModAP est gravé en 28nm avec la technologie High-K Metal Gate Logic Process (HKMG). La firme a également vanté les mérites de ce processeur en ce qui concerne le multi-tâche et les graphismes. En attendant que la firme ne donne plus d’informations sur l’objet, il semblerait bien que ce ModAP ne soit pas non plus, comme on l’espérait, le premier processeur 64 bits de Samsung. On notera tout de même que le modem intégré à cet Exynos est compatible avec le réseau LTE-Advanced et permettra, sur les marchés où cette nouvelle génération de réseaux promettant des débits jusqu’à 300 Mbps, de trouver des terminaux dont la puce sera fournie par Samsung, et non Qualcomm. Le fondeur américain est en effet à ce jour l’équipementier du Samsung Galaxy S5 LTE-A.

Concernant le processeur qui équipera le Galaxy Note 4, il faudra donc être patient, à moins que le Coréen opte pour la connectivité la plus rapide du moment plutôt que pour le 64 bits. Reste à voir la puissance que fournira le ModAP de Samsung lorsqu’il sera prêt à être intégré dans des produits. À ce niveau, silence radio : la marque n’a indiqué aucune date de disponibilité.