À chaque nouvelle génération d’une gamme Galaxy, Samsung réalise d’importants changements sur ses dalles AMOLED. Les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge ne dérogent pas à la règle, selon les premiers résultats publiés par le site DisplayMate.

Samsung Galaxy S6 leak 2

Raymond Soneira du site DisplayMate a pris l’habitude de publier les résultats de la qualité des écrans des smartphones et des tablettes avant leur commercialisation. Ses résultats sont bien entendu à prendre avec des pincettes puisque certains de ses résultats, par le passé, ne corroboraient pas les tests d’autres confrères. Il est possible que les modèles de préproduction qu’il reçoit soient méticuleusement choisis par Samsung. Cela n’enlève toutefois pas l’intérêt de ses mesures puisqu’elles permettent d’analyser l’évolution de la qualité des écrans AMOLED de Samsung entre chaque génération de produits. À chaque fois, Samsung parvient à améliorer certaines caractéristiques, et c’est encore le cas pour les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge.

 

Le meilleur rendu de toute l’industrie des smartphones ?

Selon DisplayMate, le rendu des couleurs sur l’écran du Galaxy S6 de Samsung est le plus fidèle de tous les smartphones et tablettes que l’homme a testé. En tout cas, selon ses mesures, le rendu des couleurs est plus fidèle que sur le Galaxy S5. La luminosité maximale serait en revanche très légèrement inférieure à celle du Galaxy S5, mais rien de bien gênant. Les angles de vision seraient meilleurs que sur le Galaxy S5 avec beaucoup moins de déformation des couleurs. En revanche, la perte de luminosité est plus élevée (27 contre 22 % pour le S5). L’homme précise que le Galaxy S6 intègre, comme ses prédécesseurs, différents profils colorimétriques. Une habitude que devrait prendre la majorité des constructeurs.

 

Une consommation en baisse

L’une des données les plus intéressantes de son test tient sûrement la consommation de la dalle comparée à celle du Galaxy S5. Ainsi, réglée à sa luminosité maximale (371 cd/m2) et avec des usages variés, la dalle du Galaxy S6 consomme environ 0,65 watt contre 0,82 watt sur le Galaxy S5 réglé à 386 cd/m2. Pour afficher du blanc avec ces mêmes réglages, la dalle du Galaxy S6 consomme 1,2 watt contre 1,5 watt pour le Galaxy S5. C’est une belle prouesse d’autant plus que le Galaxy S6 intègre une dalle QHD (2560 x 1440 pixels) censée être, en théorie, plus gourmande que la dalle Full HD (1920 x 1080 pixels) du Galaxy S5.

Enfin, terminons sur la technique Diamond Pixel utilisée par Samsung depuis quelques années maintenant. Cette technique est toujours d’actualité sur le Galaxy S6 avec deux sous-pixels verts pour un pixel bleu ou rouge, en alternance. La résolution de 576 est donc uniquement atteinte par les sous-pixels verts. Cela ne devrait pas être gênant à l’usage avec une telle définition. Il serait toutefois intéressant de savoir si Samsung a modifié la disposition des sous-pixels ou leur taille.