Depuis le mois d’avril, les rumeurs se multiplient autour d’un futur SoC de Samsung intégrant des cœurs totalement développé par Samsung, sur une architecture ARMv8-A. Ce processeur vient de refaire parler de lui puisqu’il a été « aperçu » par des développeurs.

samsung_exynos_chip_feature-585x341

La nouvelle version de GNU Biniutils (une suite d’outils permettant de développer des logiciels) vient quelque peu de dévoiler les plans de Samsung. En effet, les outils supportent désormais le processeur Exynos M1 de Samsung, anciennement connu sous le nom de code Moongoose. Il est bien basé sur le jeu d’instructions 64 bits ARMv8-A mais n’intègre pas des cœurs déjà connus. Sa présence dans la suite d’outils de développement confirme donc son existence. Il est d’ailleurs très probable qu’un prototype soit déjà en circulation dans les locaux de Samsung pour que les ingénieurs puissent le tester dans un environnement logiciel connu. Il est aussi possible que certains partenaires proches de Samsung aient accès à ce futur SoC mobile.

D’habitude, les développeurs commencent à recevoir les premiers prototypes des processeurs entre 9 mois et 12 mois avant la commercialisation effective. On pourrait donc bien voir débarquer l’Exynos M1 de Samsung dans le prochain Galaxy S7 qui devrait, en toute logique, être dévoilé en 2016. Ce futur SoC pourrait aussi supporter l’architecture HSA (Heterogeneous System Architecture) permettant au GPU et au CPU de travailler ensemble sur la même tâche pour accélérer le processus, à la manière du CorePilot 2.0 de MediaTek. Samsung est en effet membre de la fondation HSA.

De nombreux détails sont encore inconnus, tels le type de GPU utilisé ou encore la finesse de gravure à laquelle compte recourir Samsung : 14nm ou 10nm ?