Dans le Sands Expo, la conférence dédiée aux objets connectés et aux startups en marge du CES, je suis tombé par hasard sur des Sud-Coréens plutôt timides et discrets. Mais le bracelet qu’ils avaient dans les mains m’a étonné. J’ai bien fait d’insister, l’expérience était surprenante.

c_CES-FrAndroid-DSC08463

Sur la photo qui n’est pas du tout à mon avantage, je suis en train de téléphoner. Il s’agit d’une technologie développée par Samsung en partenariat avec des étudiants. Elle n’a rien de révolutionnaire, mais la démo reste étonnante.

L’idée vient du laboratoire Samsung C-Lab, où plus de 100 projets ont été initiés depuis 2012. TIPtalk est l’un des projets présentés au CES. Sur ces photos, je suis en train de passer un appel. Samsung a développé un bracelet que l’on peut utiliser sur n’importe quelle montre.

c_CES-FrAndroid-DSC08467

Ce bracelet vibre lorsque l’on reçoit un appel… il est ainsi possible de décrocher. Il faut ensuite positionner son doigt au niveau du pavillon de l’oreille. C’est là que la magie opère. On se retrouve à entendre des sons. Contrairement à ce que je pensais, le son ne se transmet pas par conduction osseuse, mais grâce à des vibrations envoyées à partir de votre poignet à travers votre corps. Vous pouvez l’utiliser pour prendre des appels ou pour lire vos SMS et autres messages. Et ça fonctionne.

c_CES-FrAndroid-DSC08462

Par contre, effectivement, c’est un peu étrange de se promener comme ça. Cela reste tout de même une solution intéressante pour faciliter les interactions entre le bracelet connecté et le smartphone.

Samsung compte bien commercialiser ce produit compatible iOS et Android, pour environ 80 euros. Tentés ?